Climat: l'ONU s'est associée à Google pour contrôler les résultats de recherche sur Internet

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 19 octobre 2022 - 13:00
Image
WWF
Crédits
Capture d'écran FranceSoir
"Nous détenons la science et nous pensons que le monde devrait le savoir."
Capture d'écran FranceSoir

« Nous détenons la science ». Lors d’une rencontre organisée le 20 septembre par le Forum économique mondial autour de la thématique de l’impact du développement durable, la secrétaire générale adjointe à la communication globale de l’Organisation des Nations Unies, Melissa Fleming, a fait savoir que l’ONU s'est associée à des plateformes comme Google en vue de contrôler les résultats de recherche sur des sujets comme le réchauffement climatique.

« Nous détenons la science et nous pensons que le monde devrait le savoir. Les plateformes numériques, elles, le savent », a lancé Melissa Fleming lors d’une discussion à propos de la lutte contre la désinformation dans le cadre de cette rencontre.

Les Nations unies ont noué un partenariat avec des géants du numérique comme Google afin de faire prévaloir le discours de l’organisation sur le changement climatique, a-t-elle expliqué : « Nous nous sommes associés à Google. Par exemple, si vous recherchez sur Google "changement climatique", vous obtiendrez, en haut de votre résultat de recherche toutes sortes d’informations émanant de l'ONU ». Et d’ajouter : « Nous avons créé ce partenariat puisque nous avons été choqués de voir que lorsque nous recherchions des informations sur Google à propos du changement climatique, nous obtenions en haut de page des informations incroyablement fausses ».

Des partenariats avec des influenceurs

La secrétaire générale adjointe à la communication globale de l’ONU a également souligné que l’organisation avait travaillé avec le réseau social TikTok sur un projet appelé "Team Halo" dans l’objectif de promouvoir leurs messages sur le Covid-19. En outre, comme il existe, selon elle, une défiance au sein des populations vis-à-vis de la communication de l’ONU sur le Covid-19, l’organisation a également fait appel à des influenceurs pour faire passer ses messages.

« Une autre stratégie clé à notre disposition consistait à recourir à des influenceurs », a détaillé Melissa Fleming, précisant : « Des influenceurs vraiment enthousiastes avec énormément d’abonnés, qui sont vraiment désireux d'aider à transmettre des messages qui allaient servir leurs communautés. Les gens leur font beaucoup plus confiance qu’aux Nations Unies ».

À LIRE AUSSI

Image
Google
Voie de recours: FranceSoir fait appel contre Google et poursuit son combat pour la liberté d'expression
EDITO - Dans le litige qui oppose FranceSoir à Google (lire : « David contre Googliath »), le jugement rendu en première instance par le tribunal de commerce de Paris,...
28 septembre 2022 - 18:30
Opinions
Image
Google
Google : désinformateur criminel ou informateur d’utilité publique?
EDITO - Ce jeudi 16 juin 2022 s’est tenue l’audience d’appel du procès FranceSoir contre Google, dans la plus grande discrétion, puisqu’aucun média n’en a parlé. Peti...
24 juin 2022 - 18:00
Opinions
Image
Le siège social de Pfizer France, à Paris (14e), le 5 novembre 2021
Pfizer finance les fact-checkeurs employés par Facebook
Le laboratoire pharmaceutique Pfizer finance une partie des programmes de formation au journalisme utilisés par Facebook pour former ses partenaires de « fact-checking...
04 mars 2022 - 15:32
Politique

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.