Stress, dépression et anxiété favorisent le covid

Stress, dépression et anxiété favorisent le covid

Publié le 03/03/2021 à 19:18
Pixabay
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Une étude qui s’est penchée sur la question établit un lien entre la santé psychologique des personnes et leur vulnérabilité au Covid, y compris dans ses formes graves.

Cette étude chinoise parue en octobre 2020 basée sur des analyses de données de santé britanniques suggère ainsi que « les troubles psychiatriques préexistants sont associés à un risque accru de COVID-19 » et met en avant « la nécessité de surveiller et de soigner les populations souffrant de troubles psychiatriques préexistants pendant la pandémie de COVID-19. »

Les chercheurs avancent par ailleurs que les personnes avec des antécédents psychiatriques ou sujettes à la dépression, l’anxiété et le stress étaient beaucoup plus susceptibles d’être hospitalisées et de mourir du COVID-19 que les personnes ne présentant pas ce type de troubles.

Appliqué ici au cadre de l’épidémie de Covid, ce constat n’est pas nouveau puisque le professeur de psychologie américain Sheldon Cohen relevait dès 1991 dans une étude publiée par le NEJM que le taux de « stress psychologique » avait une influence directe sur la vulnérabilité aux rhinites (rhumes) et aux infections pulmonaires, avec une variation du « taux d’infection variant approximativement de 74 à 90% » en fonction des niveaux de stress. 

Une des explications avance que stress et anxiété auraient des effets négatifs sur le système immunitaire, rendant les personnes touchées par ce type de troubles plus fragiles à de nombreuses affections. Quand on sait les « conséquences psychopathologiques du confinement » sur la population, au rang desquelles une étude française cite anxiété, dépression, hallucinations…

Il semble légitime de se demander dans quelle mesure la politique sanitaire a été un facteur aggravant de l’épidémie.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Stress test.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-