Bourse de Paris : clôture en baisse de 1,06% ce jeudi 13 octobre

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 13 octobre 2016 - 20:10
Image
Bourse Paris Illustration fronton
Crédits
©Eric Piermont/AFP
La Bourse de Paris a clôturé en baisse de 1,06% ce jeudi.
©Eric Piermont/AFP
La Bourse de Paris a clôturé en baisse de 1,06% ce jeudi. L'indice CAC 40 a perdu 47,07 points à 4.405,17 points

La Bourse de Paris a terminé en net recul (-1,06%) ce jeudi 13, emportée par des craintes au sujet d'un durcissement monétaire aux États-Unis et d'un affaiblissement de l'économie chinoise. L'indice CAC 40 a perdu 47,07 points à 4.405,17 points, dans un volume d'échanges moyen de 3,3 milliards d'euros. La veille, il avait reculé de 0,44%.

La cote parisienne a fléchi nettement dès les premiers échanges et n'a pas réussi à inverser la tendance ensuite. "Il y a une tension sur le marché aujourd'hui qui est principalement liée à deux facteurs: le renforcement de l'hypothèse d'une remontée des taux directeurs américains et des chiffres médiocres en Chine", a résumé Frédéric Rozier, un conseiller de gestion de Meeschaert Gestion Privée.

Selon le compte-rendu du dernier comité de politique monétaire de la banque centrale américaine publié mercredi soir, plusieurs membres de la Fed "ont estimé qu'il serait approprié de relever la cible des taux sur les fonds fédéraux assez vite".

Ces minutes "augurent d'une remontée très rapide des taux d'intérêts et c'est un facteur de stress pour les marchés", a poursuivi M. Rozier en notant que les investisseurs étaient désormais de plus en plus nombreux à tabler sur un relèvement en décembre.

La publication jeudi avant l'ouverture des marchés européens d'un commerce extérieur chinois marqué par un net repli en septembre de ses exportations et importations, a également "semé le trouble sur la croissance chinoise et par ricochet sur celle de l'économie mondiale", a-t-il souligné.

"Une première batterie de résultats américains fragiles" ainsi que "les questions autour du pétrole et des accords de l'Opep" (Organisation des pays exportateurs de pétrole) ont également pesé sur la cote parisienne, a estimé M. Rozier.

 

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
bayrou
François Bayrou, baladin un jour, renaissant toujours
PORTRAIT CRACHE - François Bayrou, député, maire de Pau et plusieurs fois ministres, est surtout figure d’une opposition opportuniste. Éternel candidat malheureux à la...
20 avril 2024 - 10:45
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.