SNCF : la grève a déjà coûté "une centaine de millions d'euros"

Auteur:
 
Par AFP - Paris
Publié le 09 avril 2018 - 11:08
Image
Un cheminot participe lors d'un rassemblement organisé par la CGT à la gare de Saint-Charles, le 4 avril 2018 à Marseille
Crédits
© BERTRAND LANGLOIS / AFP
La grève a déjà coûté "une centaine de millions d'euros" à la SNCF.
© BERTRAND LANGLOIS / AFP

La grève a déjà coûté "une centaine de millions d'euros" à la SNCF, a déclaré lundi son patron, Guillaume Pepy, sur RMC et BFMTV.

Le coût de la grève, "c’est de l’ordre de 20 millions d'euros par jour" pour la SNCF, a déclaré M. Pepy. "C'est l'équivalent de deux autorails neufs par jour."

Ce lundi, la grève est "toujours très suivie, mais il y a quand même plus de trains que la dernière fois", a estimé M. Pepy. "Ce que je constate, c'est que la France n'est pas paralysée", a-t-il affirmé. Mais "les clients sont lourdement pénalisés".

Il a souligné le préjudice subi par les entreprises ayant recours au transport ferroviaire pour les marchandises: "il ne faut jamais l'oublier, les entreprises industrielles en France sont également pénalisées".

"Lorsque des clients de trains de marchandises voient que le fret n'est pas fiable (...) ils passent à la route et c'est très difficile de les faire revenir", s'est-il inquiété.

Au quatrième jour de mobilisation, avec 43% de grévistes lundi parmi les personnels indispensables à la circulation des trains - conducteurs, contrôleurs, aiguilleurs -, le mouvement des cheminots faiblit légèrement par rapport à la première séquence de mobilisation mardi et mercredi derniers (48%).

D'après la SNCF, si la mobilisation des conducteurs - 74% de grévistes lundi - est intacte, celle des autres métiers faiblit, alors que débute l'examen dans l'Hémicycle de la réforme ferroviaire que le gouvernement entend mener "jusqu'au bout".

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Anne Hidalgo
Anne Hidalgo : Fluctuat nec mergitur..., quoi que !
PORTRAIT CRACHE - Edile un jour ne rime pas forcément avec idylle toujours. Cela fait 10 ans, presque jour pour jour, que la socialiste Anne Hidalgo est maire de Paris...
06 avril 2024 - 15:39
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.