Dr Amine Umlil  : "Alors que j'ai réussi en tant qu'immigré, on me reproche de trop bien respecter les lois de la République"

Auteur(s)
France-Soir
Publié le 07 juillet 2023 - 11:30
Image
Amine Umlil
Crédits
F. Froger / Z9, pour FranceSoir
Amine Umlil : "C'est le message qui compte, pas le messager".
F. Froger / Z9, pour FranceSoir

DEBRIEFING - Après avoir été auditionné par l’OPECST (Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques), sous la présidence de Cédric Villani, après avoir rempli sa mission de pharmacien hospitalier responsable d’un centre de pharmaco-vigilance en alertant à propos des problématiques posées par l'utilisation des vaccins ARNm anti-Covid-19, le docteur en pharmacie et juriste Amine Umlil a été révoqué par le CNG (Centre National de Gestion) en février 2023. Une forme d’injustice qu’il évoque dans ce debriefing, affirmant avoir été traité "pire qu'un chien".


Amine Umlil, qui a réussi une brillante carrière professionnelle, se considère avec humilité comme "un Français de base" qui "fait son travail". "Si moi j'ai réussi en France, c'est que tout le monde peut réussir", dit-il. 

Issu de l'immigration, engagé dans le milieu associatif auprès des jeunes défavorisés afin de développer l'accès à l'éducation, il estime aujourd'hui avoir "perdu [sa] crédibilité" pour leur intimer avec assurance : "Regardez, travaillez bien à l’école et cela vous donnera un avenir !"

En effet, après quinze ans d'études et l'accomplissement de sa mission en tant que pharmacien pour laquelle il a prêté serment, dans le respect des lois de la République, le docteur Umlil a été mis au ban de la société par les autorités politico-sanitaires, marginalisé et laissé sans revenus.

Amine Umlil, qui n'a "jamais abordé" ses "convictions personnelles" qui "relèvent de la sphère privée", nous livre un entretien authentique, qui vient du cœur. Il évoque à la fois la science et la société, leurs 'deux poids, deux mesures', leurs discriminations et rappelle que, plus que jamais, "c'est le message qui compte, pas le messager".

À LIRE AUSSI

Image
FS Me Thomas Benages
Suspension du Dr Umlil : le tribunal rejette son droit au recours en référé - entretien avec son avocat Me Benages
ENTRETIEN - Le 27 janvier 2023, le Dr Umlil, pharmacien et spécialiste de pharmacovigilance, avait été révoqué de ses fonctions de pharmacien de l’hôpital de Cholet. ...
14 avril 2023 - 16:52
Vidéos
Image
Amine Umlil
Décision du CNG : “Cette révocation n’est que de la vengeance. Évidemment, je fais appel“ Dr Amine Umlil
“Ils me reprochent ‘d’avoir manqué à mon obligation de réserve et de neutralité‘. Or, tous les articles du Code de santé publique – même le magistrat l’a admis le jour...
04 février 2023 - 20:55
Vidéos
Image
Amine Umlil
"Toutes mes alertes finissent par être vérifiées" Amine Umlil
Dans ce nouveau debriefing avec le pharmacien spécialiste de pharmacovigilance Amine Umlil, nous évoquons les 18 derniers mois de la pandémie, les communications et al...
25 août 2022 - 12:00
Vidéos

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Castex
Jean Castex, espèce de “couteau suisse” déconfiné, dont l'accent a pu prêter à la bonhomie
PORTRAIT CRACHE - Longtemps dans l’ombre, à l’Elysée et à Matignon, Jean Castex est apparu comme tout droit venu de son Gers natal, à la façon d’un diable sorti de sa ...
13 avril 2024 - 15:36
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.