En Italie aussi, les traitements précoces marchent : le témoignage du Dr Pietro Luigi Garavelli

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 10 mai 2021 - 17:11
Image
pietro luigi garaveli
Crédits
fs
"[...] En Italie, on ne veut pas soigner les patients alors ?", c'est "un problème politique", selon le Dr Garavelli
fs

L'Italie a beaucoup fait parler d’elle depuis le début de la crise du Covid en 2020 avec tout d’abord une mortalité importante en début d’année, suivie en fin d’année par la décision du Conseil d’État de donner suite à la demande des médecins sur le traitement précoce à domicile comprenant l’hydroxychloroquine, demande portée entre autre, par les Dr Mangiagalli et Stramezzi.

Suite à une publication définitive par le groupe de médecins spécialistes des maladies infectieuses du Piémont, le Dr Garavelli et ses collègues démontrent l'efficacité de l’hydroxychloroquine (HCQ) dans la réduction de la mortalité chez les patients hospitalisés. Cette étude a été publiée dans le « Journal of Clinical Medecine».

Dans ce debriefing, s’exprimant en français, le Dr Garavelli revient sur la situation de son pays ainsi que leur étude, prenant ainsi la mesure entre le traitement précoce à domicile défendu victorieusement au Conseil d’Etat Italien, les hospitalisations ou les soins intensifs.  Le Dr Garavelli nous précise que « le traitement à base d’hydroxychloroquine est efficace en phase précoce de la maladie à domicile ou dès l’arrivée à l’hôpital ».  Il décrit aussi les propriétés antivirales mais aussi immunomodulatrices de l’HCQ. Quand le patient passe en soin intensif, c’est trop tard pour ce traitement car ce n’est plus le virus qui fait son effet mais d’autres pathologies prennent le dessus.

Il revient aussi sur le dosage utilisé d’hydroxychloroquine (400mg pendant 7 ou 14 jours) et évoque aussi le surdosage utilisé dans les études Recovery (2400mg d’HCQ dans les premières 24 heures) et Solidarity.  Il évoque aussi l’usage et l’efficacité de l’ivermectine comme antiviral et immuno- modulateur.

Le Dr Garavelli précise que l’usage de l’hydroxychloroquine est étendu dans le Piémont mais pas généralisé en Italie pour « des raisons politiques », il évoque aussi le regroupement de médecins dans le monde pour évoquer les traitements la Covid « Docteurs pour le Monde ».


Voir la publication (PDF)

À LIRE AUSSI

Image
bensaid
Dr Bensaïd : "En Israël, vacciner pour ne plus subir la pression sociale"
"Laissez tranquilles les enfants" : interviewé depuis Israël, le Dr David Bensaïd répond aux questions de Xavier Azalbert. Le médecin hormologue, compétent en maladies...
26 avril 2021 - 18:07
Vidéos
Image
Stephane Gayet
Dr Stéphane Gayet : "Une telle épidémie est une mine d'or pour l'industrie pharmaceutique"
« Un tour très complet de votre point de vue, avec vos vérités, sur la dichotomie qui existe dans cette médecine...» résume Xavier Azalbert en conclusion ce grand debr...
25 avril 2021 - 23:30
Vidéos
Image
Pr Suassuna Debriefing
Au Brésil, l'ivermectine a eu "des résultats vraiment surprenants", débriefing du Pr Suassuna
Le professeur Suassuna, spécialiste en infectiologie au Brésil et riche d'une expérience de 43 ans en maladies infectieuses, est aussi spécialiste de l’ivermectine. Il...
30 avril 2021 - 18:35
Vidéos
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don