« Les journalistes des médias mainstream défendent un narratif et non la vérité » pour Benoit Paré

Auteur(s)
France-Soir
Publié le 01 avril 2024 - 13:09
Image
Benoit Paré
Crédits
DR
Benoit Paré, ancien fonctionnaire de l'OSCE
DR

Benoît Paré, ancien fonctionnaire international à l’OSCE revient dans ce debriefing pour apporter ses observations sur les enjeux médiatiques de l’information et la désinformation en Ukraine.

Trois points précis sont évoqués : 

  • Le traitement médiatique du Maïdan : « Les médias mainstream défendent un narratif et non la vérité. Tout ce qui est inscrit dans les mainstream est sujet à caution » assure Benoît Paré. Ce dernier a rencontré à Kramatorsk un journaliste mainstream de France et après discussion sur les événements en Ukraine, il évoque l’Etude Ivan Katchanovski dans l’optique de lui suggérer de la vérifier ou valider. Le journaliste n’a pas semblé intéressé et lui répond « ah ben non cela changerait trop de choses », dans les faits cela aurait entrainé une inversion complète de l’affaire. 
  • Les victimes du Dombass – un autre sujet tabou ou faisant l’objet d’une information parcellaire et orientée. Pour Benoit Paré, la meilleure source reste l’ONU et il explique le processus très sérieux de vérification des blessés et morts de l’OSCE à partir de 2016 afin d’éviter les erreurs. Il utilisait trois sources différentes sur le terrain (source de la victime, source médicale, source officielle). D’après l’ONU, on décompte 14 300 morts et 40 000 blessés. 
  • Les procès des séparatistes – Paré a couvert ces procès dont on ne parlait pas dans les médias. Il rapportait l’information à ses supérieurs, cependant elle ne remontait pas plus haut dans la hiérarchie. Il y aurait eu 2 160 procès liés aux séparatistes dans le Dombass dont 99.9% mènent à des condamnations. « Les procureurs ont fait un point d’honneur à prononcer des condamnations. Cependant, aucun pays au monde n’atteint de tels taux de condamnation, hormis dans les dictatures. En France, on est à 80-85% ». Cela entraine donc un gros problème de fiabilité de la justice ukrainienne. Benoit Paré confirme ne jamais avoir vu de journalistes occidentaux à ces procès. Cette information n’était pas relayée dans les médias ni partagée. 
    De plus, Benoît Paré explique avoir  évoqué cela avec des diplomates français sans qu'il n'y ait eu aucune inflexion. Il ramenait des infos plus contrastées et avec toutes les infos données, le discours ne changeait pas. Le diplomate aurait constaté la même chose. Au niveau gouvernemental, on confirmait le narratif. 

Ce témoignage est important, car il permet de comprendre que l’information partagée par les médias ne correspond pas à la réalité. 

À LIRE AUSSI

Image
Benoit Paré
« Dans l’approche occidentale, on oublie ou on fait mine d’oublier la volonté des peuples », interview d'un ancien fonctionnaire à l'OSCE
Débriefing avec Benoît Paré, ancien fonctionnaire international à l’OSCE, l’organisation pour la sécurité et la coopération en Europe mise en place pour faire face aux...
22 mars 2024 - 14:11
Vidéos
Image
Entretien essentiel C. Galactéros 09022024
Décryptage de l’interview de V. Poutine par T. Carlson avec la géopoliticienne Caroline Galactéros : "Le chef du Kremlin apparaît comme le maître du jeu"
ENTRETIEN ESSENTIEL - Caroline Galactéros nous a rejoint sur le plateau de France-Soir en milieu de journée ce vendredi 9 février, pour commenter l’interview donnée pa...
09 février 2024 - 17:39
Vidéos
Image
Entretien essentiel Alain Juillet
Alain Juillet : “J’espère que le Président tient cette ligne de l’escalade dans l’engagement sans en penser un mot”
Entretien essentiel avec Alain Juillet, ancien haut fonctionnaire et expert en géopolitique, qui nous livre son analyse et son éclairage sur l’accord de coopération si...
08 mars 2024 - 17:07
Vidéos

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Castex
Jean Castex, espèce de “couteau suisse” déconfiné, dont l'accent a pu prêter à la bonhomie
PORTRAIT CRACHE - Longtemps dans l’ombre, à l’Elysée et à Matignon, Jean Castex est apparu comme tout droit venu de son Gers natal, à la façon d’un diable sorti de sa ...
13 avril 2024 - 15:36
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.