Thierry Séchan, le frère aîné de Renaud, est mort

Thierry Séchan, le frère aîné de Renaud, est mort

Publié le :

Mercredi 09 Janvier 2019 - 14:55

Mise à jour :

Jeudi 10 Janvier 2019 - 08:06
Thierry Séchan, le frère aîné de Renaud, a été retrouvé mort à son domicile parisien dans la nuit de mardi à ce mercredi. Il serait décédé de causes naturelles il y a plusieurs jours. Il avait 69 ans.
©Photo AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le chanteur Renaud est en deuil. Il vient de perdre son grand-frère, Thierry Séchan, décédé à l'âge de 69 ans. Le quasi-septuagénaire a été retrouvé mort par son ex-femme dans la nuit de mardi 8 à ce mercredi 9 à son domicile parisien (16e arrondissement).

Selon Le Figaro, il serait décédé de causes naturelles il y a plusieurs jours. Et c'est l'absence de nouvelles qui aurait commencé à inquiéter ses proches.

Sa disparition a été confirmée par un communiqué officiel transmis à la presse par l'avocat de Renaud, Maître Stéphane Loisy.

"Renaud et David Séchan, ses frères, ainsi que ses trois filles Olivia, Lou et Lila me chargent de vous annoncer avec une grande tristesse que Thierry Séchan est décédé à l'âge de 69 ans à son domicile parisien de mort naturelle", a-t-il déclaré.

Lire aussi: Renaud complètement "anéanti" par la mort de Johnny

Thierry Séchan, qui avait dû s'exprimer dans les médias l'an dernier pour démentir une information au sujet de son petit-frère Renaud, a été proche d'une chanteur tout le long de sa carrière.

Ecrivain, auteur de théâtre et journaliste, il baignait aussi dans le monde de la musique puis qu'il était également parolier.

Il a écrit des chansons pour des artistes comme Julien Clerc, Daniel Lavoie, Elsa ou même Romane Serda (l'ex-compagne de Renaud).

Et aussi:

Thierry Séchan dément que son frère, Renaud, soit hospitalisé

Renaud travaille sur un album de chansons pour enfants

Raphaël Mezrahi parle à Renaud: le chanteur apparaît très affaibli (vidéo)

Thierry Séchan, 69 ans, frère de Renaud, a été retrouvé mort chez lui à Paris dans la nuit de mardi à ce mercredi.


Commentaires

-