Ardèche: un gendarme se suicide avec son arme de service à Cruas

Ardèche: un gendarme se suicide avec son arme de service à Cruas

Publié le :

Jeudi 15 Août 2019 - 10:47

Mise à jour :

Jeudi 15 Août 2019 - 10:48
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un gendarme a mis fin à ses jours mercredi 14 août après-midi vers 17h à Cruas en Ardèche. Il faisait partie du peloton spécialisé de protection de la gendarmerie et était affecté à la surveillance de la centrale nucléaire EDF.

Un gendarme s'est suicidé avec son arme de service mercredi après-midi à Cruas (Ardèche).

Selon l'information rapportée par Le Dauphiné Libéré, l'homme se trouvait dans son logement de fonction place Paul-Eluard, où sont hébergés des salariés de la centrale nucléaire EDF, mais également les membres des forces de l'ordre affectés à la protection du site sensible.

La victime, dont ni l'âge ni la situation familiale n'ont été précisés, faisait justement partie du peloton spécialisé de protection de la gendarmerie (PSPG) qui s'occupait de la surveillance de la centrale nucléaire.

Lire aussi: Aulnay - un policier se donne la mort, 44e suicide en 2019

"Une procédure de recherche des causes qui ont mené au drame devrait être ouverte", précise le quotidien régional.

Depuis le début de l'année, 45 policiers et désormais 11 gendarmes ont mis fin à leurs jours. C'est une année noire pour les forces de l'ordre qui soulignent sans arrêt des conditions de travail déplorables et un épuisement général des troupes.

Sur l'ensemble de l'année 2018, le ministère de l'Intérieur avait recensé 68 suicides (35 policiers et 33 gendarmes).

Voir aussi:

Un militaire se suicide après la cérémonie du 14 juillet

Toulouse: un policier se suicide à son domicile

Paris: un homme se serait suicidé à coups de fourchette

Un gendarme s'est suicidé avec son arme de service mercredi après-midi à Cruas dans l'Ardèche.


Commentaires

-