Enterrement de vie de garçon: ils paient un SDF pour se faire tatouer le front

"Inhumain"

Enterrement de vie de garçon: ils paient un SDF pour se faire tatouer le front

Publié le :

Jeudi 02 Août 2018 - 17:09

Mise à jour :

Jeudi 02 Août 2018 - 17:21
Un groupe d'Anglais a payé un SDF 100 euros pour qu'il se fasse tatouer le front, lors d'un enterrement de vie de garçon à Benidorm en Espagne. Une association s'est insurgée, qualifiant le geste d'inhumain.
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Lors d'un enterrement de vie de garçon dans la station balnéaire de Benidorm, en Espagne, un groupe d'Anglais a payé un SDF pour qu'il se fasse tatouer le front. Le Guardian a révélé lundi 30 que Tomek, le jeune SDF, avait finalement accepté l'offre des vacanciers.

Le sans domicile fixe de 34 ans s'est rendu avec les fêtards dans un salon de tatouage tenu par un Britannique. Là, il a accepté de se faire tatouer "Jamie Blake, North Shields, NE28", soit l'adresse du futur marié, sur le front contre la somme de 100 euros (90 livres).

A voir aussi: Nice - ivre, il rate son mariage et sa lune de miel car en garde à vue pour violences sur une jeune femme pendant son enterrement de vie de garçon

Mais la douleur qu'il a ressenti a été telle que ce jeune homme d'origine polonaise a demandé au tatoueur d'arrêter son travail alors qu'il n'avait pas encore fini. Tomek est donc à moitié tatoué. Les photos de ce moment humiliant ont même été publiées sur Facebook. Elles ont été retirées du réseau social depuis.

Cette affaire a provoqué l'émoi d'une association locale, la British Business Association de Benidorm. Par la voix de sa présidente Karen Maling Cowles, l'organisation basée dans cette station balnéaire très prisée des touristes britanniques a réagi: "Ce qu’ils ont fait à cet homme est juste inhumain. Je suis consternée. Comment des adultes peuvent-ils profiter de la vulnérabilité d’un individu? Cet homme est désormais marqué à vie. C’est affreux de penser qu’avec un peu d’argent, on peut tout se permettre. Les touristes et les membres de la communauté anglaise sont choqués".

D'après le Guardian, les touristes anglais sont souvent la cible de vives critiques de la part de la population locale à cause de leurs agissements.

A lire aussi:

Pour éloigner les SDF, la mairie de Nice coupe l'eau d'une fontaine

Nice - nu, le SDF défèque dans l'église en se prenant pour Jésus

Lille - 200 euros d'amende pour le SDF qui mendiait dans le métro

Le SDF a accepté 100 euros pour se faire tatouer le front.

Commentaires

-