Nordahl L. et Arthur Noyer "ont fait un trajet commun" le soir de la disparition du militaire

Nordahl L. et Arthur Noyer "ont fait un trajet commun" le soir de la disparition du militaire

Publié le :

Mercredi 20 Décembre 2017 - 10:22

Mise à jour :

Mercredi 20 Décembre 2017 - 10:31
©DR
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Nordahl Lelandais et Arthur Noyer ont fait "un trajet commun" dans la nuit du 11 au 12 avril, date à laquelle le jeune militaire a disparu. Les téléphones des deux hommes ont été localisés par les mêmes bornes au même instant.

Le mystère s'épaissit autour de Nordahl Lelandais: déjà soupçonné d'avoir tué la petite Maëlys, disparue lors d'un mariage fin août en Isère, il est interrogé depuis lundi 18 dans le cadre de l'enquête sur l'enlèvement d'un militaire au printemps à Chambéry, le caporal Arthur Noyer.

Ce dernier, incorporé à la 13e brigade de chasseurs alpins, avait passé une soirée festive dans le quartier du Carré Currial avec des proches avant de rentrer vers 4h du matin et n'a plus donné signe de vie depuis.

Les enquêteurs ont constaté que les téléphones de Nordahl Lelandais et du jeune homme ont "borné" au même endroit et au même moment. De plus, les gendarmes en charge de l'enquête ont désormais la certitude que le militaire et le suspect ont fait "un trajet commun" sur une distance suffisamment longue, le soir de la disparition du premier, pour que leurs téléphones soient localisés par les mêmes bornes au même instant, rapporte RTL.

Lire aussi: Le téléphone de Nordahl L. (affaire Maëlys) localisé là où a disparu Arthur Noyer et le même soir

Arthur Noyer avait été aperçu pour la dernière fois dans le quartier du Carré Curial alors qu'il faisait du stop pour rejoindre sa caserne à Barby, à 6 kilomètres de là. 

Autre élément troublant, lors de la première perquisition au domicile des parents de Nordahl Lelandais à Domessin dans la cadre de l'enquête sur la disparition de Maëlys, du matériel informatique avait été saisi pour être inspecté.

Les analyses de ce dernier ont permis aux enquêteurs de découvrir qu'en avril dernier, le principal suspect de l'affaire Maëlys avait recherché sur différents sites internet des méthodes permettant de faire disparaître un corps. Des recherches "postérieures à la disparition" du jeune chasseur alpin.

Nordahl Lelandais et Arthur Noyer ont fait "un trajet commun" dans la nuit du 11 au 12 avril.


Commentaires

-