Syrie: l'organisation Etat islamique assiège à nouveau Palmyre

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 12 mai 2016 - 12:44
Image
Les ruines de la cité antique de Palmyre en Syrie sont menacées par l'Etat islamique.
Crédits
©Wikimedia Commons
La route entre Homs et Palmyre a été coupée par l’Etat islamique qui encerclerait presque entièrement la cité antique,=.
©Wikimedia Commons
La route entre Homs et Palmyre a été coupée par l’Etat islamique qui encerclerait presque entièrement la cité antique, libérée le 27 mars dernier par les troupes du régime de Damas appuyées par l'aviation russe.

La perle du désert syrien, Palmyre, pourrait-elle retomber aux mains des djihadistes ? En effet, Daech est parvenu mardi 10 "à couper la route entre Homs et Palmyre près de l'aéroport militaire de Tiyas après une attaque lancée à partir de l'Est de Homs", selon l'ONG Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Un revers infligé à l'armée de Bachar al -Assad, moins d'une semaine après les célébrations par le régime et son allié russe de la reprise de la ville antique.

Dans les faits, "la coupure de cette route représente l'attaque la plus importante de l'EI depuis la reconquête de Palmyre", a déclaré le directeur de l'Observatoire, Rami Abdel Rahmane, faisant état de "violents combats" entre régime et les combattants de l'Etat islamique (EI).

Le groupe djihadiste "encercle Palmyre de tous les côtés sauf au sud-ouest", selon lui. Ses combattants sont positionnés à 40 km à l'ouest de la ville, à 25 km à l'est, à 10 km au nord et à 12 km au sud. La route coupée est une "route principale" mais pas la seule entre Homs et Palmyre, a-t-il précisé.

Cette offensive de Daech contredit un éventuel affaiblissement du groupe djihadiste qui a essuyé de nombreux revers depuis quelques mois semble être reparti à l'offensive en adaptant sa tactique de combat. L'EI mène désormais une guerre de harcèlement contre l'armée en attaquant ses points faibles puis en se retirant lorsque le régime contre-attaque, pour lui infliger des pertes ailleurs. De plus l'organisation évite désormais les grandes concentrations de troupes, particulièrement vulnérables aux frappes de la coalition et de l'aviation russe, préférant des petites katibas (groupe de combat) d'une dizaine de combats plus mobile.

 

À LIRE AUSSI

Image
Palmyre, en Syrie.
Enfants, civils, militaires: un charnier de Daech découvert à Palmyre, en Syrie
Les soldats fidèles à Bachar al-Assad ayant récemment repris la ville de Palmyre à Daech ont annoncé ce samedi avoir découvert un charnier. Un total de 42 dépouilles d...
03 avril 2016 - 17:54
Politique
Image
En Syrie.
Syrie: le régime affirme avoir repris la totalité de Palmyre des mains de Daech
Appuyée par son allié russe, l’armée syrienne affirme avoir repris ce dimanche le contrôle total de la cité antique de Palmyre. Une victoire symbolique et stratégique ...
27 mars 2016 - 16:44
Politique
Image
Char armée syrienne Palmyre Bachar al-Assad
Syrie: l'armée du régime continue d'avancer dans Palmyre
L'armée syrienne poursuit ce samedi son offensive contre l'Etat islamique (EI) autour de la ville antique de Palmyre, rapportent les médias locaux et l'Observatoire sy...
26 mars 2016 - 13:56
Politique