Date de péremption des aliments : jusqu’à quand peut-on les consommer ?

Date de péremption des aliments : jusqu’à quand peut-on les consommer ?

Publié le :

Vendredi 20 Septembre 2019 - 14:57

Mise à jour :

Vendredi 20 Septembre 2019 - 15:17
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

France-Soir rédaction - X.A

-A +A

Peut-on manger un aliment périmé ? Quelle est la différence entre Date Limite de Consommation et Date de Durabilité Minimale ? Décryptage pour éviter de jeter des aliments encore consommables, mais aussi pour écarter tout risque pour la santé.

Si certains aliments comme le sel et le miel sont quasiment éternels, la plupart de nos denrées sont étiquetées par leur fabricant comme périssables.

 

Lire aussi Quels aliments à éviter ou à privilégier en fonction de l'index glycémique

 

La DLC doit être impérativement respectée

Le site du ministère de l’Agriculture nous explique que la Date Limite de Consommation (ou DLC) est la date après laquelle la consommation d’un produit devient dangereuse pour la santé. Cette date est souvent précédée de la mention « A consommer jusqu’au ». Elle concerne les denrées périssables emballées, telles que les yaourts, les plats préparés non stérilisés ou encore la viande et le poisson préemballés. Il est vivement recommandé de consommer les aliments concernés avant la DLC. Après, ils présentent un risque sanitaire qui peut être important. En août dernier, une habitante de l’Essonne a été infectée par le botulisme, maladie extrêmement rare mais très grave, liée à une bactérie qui se trouvait vraisemblablement dans une soupe périmée depuis 3 semaines. La jeune femme est aujourd’hui paralysée.

 

« A consommer rapidement après ouverture » : une mention à respecter impérativement

 

Quelle que soit la DLC, la mention « A consommer dans les X jours après ouverture » éventuellement inscrite sur un produit doit impérativement être respectée. Les emballages protègent les aliments des micro-organismes mais le produit se détériore rapidement lorsqu’il a été en contact avec l’air.

 

DDM dépassée : les aliments peuvent a priori être consommés

Sur d’autres produits, on trouve la mention « Date de Durabilité Minimale » ou DDM (anciennement DLUO). La date est alors précédée de « A consommer de préférence avant ». C’est le cas des boîtes de conserve, des gâteaux secs, ou encore du riz par exemple. Si la date est dépassée, le produit peut être consommé, mais il peut avoir perdu tout ou partie de ses qualités nutritionnelles ou gustatives.

 

Ces aliments que l’on peut consommer après la date indiquée

  • Les œufs peuvent être consommés après la DLC. Pour connaître leur état de fraîcheur, plongez-les dans l’eau. S’ils restent au fond, ils sont frais ; s’ils remontent, ils ne sont plus bons.
  • Les yaourts natures dit « français » peuvent être consommés quelques jours après la date indiquée sur l’emballage. En revanche, les autres types de yaourts se conservent moins bien, il faut donc respecter impérativement la DLC.
  • Les aliments en conserve peuvent se consommer longtemps après la date de péremption indiquée. Cependant, une règle doit être appliquée à tout moment : la boîte doit être intacte, ne pas être cabossée et ne pas comporter de trace de rouille. Par ailleurs, si une conserve est périmée, vérifiez la texture et l’odeur du produit avant de le consommer. Au moindre doute, jetez-le !
  • Comme les légumes secs et le riz, les pâtes se conservent très longtemps après la date de péremption indiquée. A vérifier cependant : qu’il n’y ait pas d’insectes dans le paquet.
  • Les sauces industrielles (mayonnaise, ketchup, moutarde) et les boissons stockées à température ambiante peuvent a priori être consommées après la date de péremption. Cependant, si vous remarquez une odeur ou une texture anormale, préférez jeter le produit.

 

Et aussi:

Reflux gastrique : les aliment à éviter et ceux à privilégier

Pourquoi arrêter de se laver n'est peut-être pas une mauvaise idée ?

Date de péremption des aliments : jusqu’à quand peut-on les consommer ?

Commentaires

-