Reflux gastrique : les aliments à éviter et ceux à privilégier contre les brûlures d’estomac

Reflux gastrique : les aliments à éviter et ceux à privilégier contre les brûlures d’estomac

Publié le :

Jeudi 19 Septembre 2019 - 17:01

Mise à jour :

Jeudi 19 Septembre 2019 - 17:34
© GEORGES GOBET / AFP
PARTAGER :

France-Soir rédaction - X.A

-A +A

Le reflux gastrique concerne une personne sur trois et entraîne parfois des perturbations importantes du quotidien. Pour lutter contre ces brûlures d’estomac, la meilleure solution est d’éliminer les aliments agresseurs et de privilégier ceux qui préservent la muqueuse œsophagienne.

 

Le reflux gastrique se manifeste par des brûlures d’estomac ou, de manière plus insidieuse, par la toux et l’asthme par exemple. Nombre de personnes en souffrent jusqu’à voir leur sommeil et leur quotidien très perturbés. Si des médicaments soulagent, ils ne s’attaquent pas au fond du problème et ne sont pas une véritable solution à long terme. Seul remède efficace pour éliminer les symptômes du reflux gastro-œsophagien : adapter son alimentation.

 

Voir aussi: Comment limiter ou éviter les inflammations chroniques par l'alimentation ?

Les aliments « agresseurs » à éviter pour limiter le reflux gastro-œsophagien

- Le café doit être idéalement supprimé ou au moins limité à deux doses par jour. Pour tester votre sensibilité au café, vous pouvez commencer par l’éviter pendant 5 à 8 jours.

- Les laitages : une dose par jour suffit amplement. Comme pour le café, il faut idéalement s’en passer pendant une semaine pour voir si l’on constate une différence.

- Les aliments contenant du gluten (blé, orge, seigle) : évitez d’en manger plus d’une fois par jour.

- Le vinaigre et l’alcool

- Les plats préparés industriels

- Les aliments grillés et frits

- Le tabac !

 

Les aliments à privilégier pour préserver la muqueuse œsophagienne

Au quotidien, ces aliments permettent également de mieux gérer le stress qui, on le sait, a tendance à accentuer le reflux. Privilégiez donc dans votre assiette :

- Les glucides à index glycémique bas, car les pics d’insuline aggravent le reflux

- Les aliments riches en magnésium, tels que les amandes et les noix

- les tisanes et les infusions qui permettent de remplacer le café et le thé

Préférez manger les fruits en dehors des repas et n’hésitez pas à fractionner vos prises alimentaires afin d’éviter les charges gastriques volumineuses qui augmentent le reflux : faites une collation à 10 heures et un goûter à 16 heures. 

 

Les aliments à privilégier au dîner afin d’éviter le reflux nocturne

La nuit est le moment où le reflux s’exprime le plus, la position couchée favorisant les remontées acides. Idéalement, essayez de dîner trois heures avant le coucher. Et préférez ces aliments :

- Les légumes crus et cuits. Il est préférable d’éviter les soupes et de leur préférer les légumes que l’on mastique.

- Les huiles riches en oméga-3, tels que l’huile de colza bio ou l’huile de cameline

- Le poisson ou les coquillages sont à privilégier si l’on n’a pas mangé d’autres protéines animales de la journée.

 

Pour en savoir davantage sur les meilleurs aliments contre le reflux gastro-œsophagien et trouver des idées de recettes, lisez « Petits plats savoureux contre le reflux » du Dr Martine Cotinat, aux éditions Thierry Souccar.

 

Et aussi:

Cancer : comment une alimentation saine aide à réduire les risques

Pour bien manger le gras est indispensable mais à controler

Les aliments permettant de réduire le reflux gastrique

Commentaires

-