Les Quick belges et luxembourgeois passent sous la bannière de Burger King

Les Quick belges et luxembourgeois passent sous la bannière de Burger King

Publié le :

Lundi 25 Juillet 2016 - 15:36

Mise à jour :

Lundi 25 Juillet 2016 - 15:48
©ThomasSamson/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Les 101 restaurants Quick situés en Belgique et au Luxembourg devraient progressivement devenir des Burger King, selon les deux entreprises. Elles imiteront ainsi le procédé déjà lancé en France suite au rachat de Quick par le roi du Hamburger.

La société belge QSR Belgium va racheter au Groupe Bertrand les 101 restaurants Quick en Belgique et au Luxembourg, qui passeront progressivement sous l'enseigne Burger King, ont annoncé ce lundi 25 ces deux entreprises dans un communiqué. L'opération d'acquisition, dont le montant n'a pas été dévoilé, "pourrait être finalisée d'ici la fin de l'été", précise le communiqué.

Ces restaurants, principalement basés en Belgique, enregistrent "200 millions d'euros de chiffre d'affaires et un Ebitda (excédent brut d'exploitation) de 20 millions d'euros", avait confié à l'AFP en avril une source proche du dossier.

Selon Groupe Bertrand et QSR Belgium, ce projet d'acquisition "permettra le lancement attendu de la marque Burger King en Belgique, d'une façon progressive et en étroite collaboration avec les franchisés". On dénombre 92 établissements Quick en Belgique (dont 81 exploités en franchise) et 9 au Luxembourg, directement opérés par Quick, et environ 3.500 collaborateurs dans ces deux pays.

"A l'instar du développement en France, l'intégration de ces restaurants dans une enseigne internationale comme Burger King peut leur offrir plus de potentiel en matière de développement, de services et de marketing pour faire face à la concurrence", assurent les deux entreprises, ajoutant que "grâce à Burger King, les restaurants, les franchisés et le personnel de Quick pourront en effet bénéficier de la solidité d'une enseigne mondiale présente dans plus de 100 pays avec plus de 15.000 points de vente".

"Nous envisageons la transformation des restaurants de manière très progressive et en étroite collaboration avec les franchisés, en tenant compte des spécificités culturelles de nos deux pays", a assuré Daniel Grossmann, administrateur de QSR Belgium, cité dans le communiqué.

Comme le précise le communiqué, QSR Belgium SA "est une société dont les actionnaires sont des investisseurs familiaux engagés sur le long terme, et qui font partie de l'écosystème de Kharis Capital", un fonds d'investissement qui dispose de bureaux en Suisse et en Belgique.

"Les fondateurs de Kharis Capital, Daniel Grossmann et Manuel Roumain, sont également les administrateurs de QSR Belgium et sont depuis de nombreuses années en relation étroite avec le groupe Burger King, notamment à travers la société anonyme belge Burger King S.E.E., qui opère des master franchises dans plusieurs pays européens", détaille le communiqué.

Fin décembre, le groupe familial français de restauration Olivier Bertrand, connu pour ses brasseries telles que Lipp ou son salon de thé Angelina, avait annoncé le rachat de la chaîne de restauration rapide Quick, s'emparant de 401 restaurants, répartis en France, Belgique, Luxembourg, mais aussi dans les DOM-TOM, en Tunisie, en Turquie et au Maroc. Mais trois mois après ce rachat, il mettait en vente les restaurants Quick belges et luxembourgeois.

En France, Groupe Bertrand a lancé mi-2016 un plan de conversion des restaurants Quick sous la bannière américaine Burger King, un processus qui doit s'achever en 2020.

 

Les restaurants Quick basés dans les deux pays enregistrent 200 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Commentaires

-