Le sommet de l'Asean s'ouvre avec un plaidoyer pour l'ouverture des marchés

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Le sommet de l'Asean s'ouvre avec un plaidoyer pour l'ouverture des marchés

Publié le 12/11/2018 à 10:54 - Mise à jour à 14:12
© Roslan RAHMAN / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Singapour

-A +A

Le Premier ministre singapourien Lee Hsien Loong a lancé un plaidoyer vibrant pour l'ouverture des marchés lundi en prélude au sommet annuel de l'Association des nations d'Asie du Sud-Est (Asean), critiquant la montée du protectionnisme.

"Les pressions politiques" risquent de creuser les fossés entre les pays, a prévenu Lee Hsien Loong au cours d'un forum économique organisé avant les principales rencontres du sommet qui réunit à Singapour 20 dirigeants mondiaux dont ceux des 10 pays d'Asie du Sud-Est (Indonésie, Thaïlande, Singapour, Malaisie, Philippines, Vietnam, Birmanie, Cambodge, Laos et Brunei).

Le Premier ministre chinois Li Keqiang, le président russe Vladimir Poutine et le Premier ministre indien Narendra Modi ont fait le déplacement. Mais Donald Trump a préféré envoyer son vice-président Mike Pence pour représenter les Etats-Unis, suscitant des interrogations sur l'implication des Etats-Unis en Asie.

Le responsable singapourien a incité les entreprises du sud-est asiatique à investir plus dans les pays de la région et à se montrer plus ouverts à la concurrence.

"Plus nos marchés seront intégrés et ouverts, plus nos réglementations et notre climat des affaires seront propices aux investissements étrangers, et plus le gâteau sera gros, ce qui bénéficiera à tous", a-t-il souligné.

Le sommet devrait être l'occasion d'évaluer les progrès du Partenariat économique intégral régional (RCEP), un accord de libre-échange promu par la Chine et actuellement en négociations.

Ce projet, qui n'inclut pas les Etats-Unis, sonne comme un désaveu envers la politique de Donald Trump et sa vision unilatérale du commerce international.

Les Etats-Unis et la Chine se livrent une guerre commerciale sans merci à coups de taxes douanières depuis des mois, suscitant des inquiétudes pour l'économie mondiale.

Et les leaders de la région devraient avoir l'occasion d'exprimer leurs inquiétudes au vice-président américain au cours de ce sommet de quatre jours.

Alors que Donald Trump se montre de plus en plus hostile au multilatéralisme ou à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), Pékin s'est fait dernièrement l'avocat de l'ouverture des marchés.

Dans un éditorial publié dans le Straits Times, quotidien singapourien pro-gouvernemental, le Premier ministre chinois a averti que le monde était confronté "aux défis de la montée du protectionnisme et de l'unilatéralisme".

"Nous devons travailler à un monde ouvert en promouvant, pratiquant et respectant l'ouverture", a-t-il détaillé.

Auteur(s): Par AFP - Singapour


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Singapore's Prime Minister Lee Hsien Loong has called for markets across Southeast Asia to be more open

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-