Cyclone en Nouvelle-Calédonie : dégâts matériels et un blessé

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Cyclone en Nouvelle-Calédonie : dégâts matériels et un blessé

Publié le 06/03/2021 à 08:57 - Mise à jour à 08:58
© Fred PAYET / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Nouméa
-A +A

Le cyclone tropical intense Niran a touché samedi la Nouvelle-Calédonie où il engendré des rafales allant jusqu’à 220 km/h et, selon un bilan encore provisoire, a fait un blessé et de nombreux dégâts matériels, ont indiqué les services de secours.

Un enfant a été blessé par les éclats d’une baie vitrée, a indiqué à la radio RRB le secrétaire général de la mairie de Nouméa.

Environ 20.000 personnes sont privées d’électricité tandis que des toitures arrachées ont été signalées sur la commune de Dumbéa en banlieue de Nouméa. Plusieurs navires se sont échoués sur le littoral à Nouméa.

Selon un bilan provisoire, aucun dégât majeur n’a été répertorié suite à ce cyclone dont l’intensité a été un peu plus faible que prévu.

Le phénomène, peu pluvieux, a surtout généré des vents violents avec des rafales entre 130 et près de 220 km/h selon les premières informations transmises par Météo France NC.

"Niran a causé de nombreux dégâts au réseau électrique et à la végétation. Ce sont surtout les vents qui ont été violents et destructeurs, les pluies ont concerné les reliefs avec 50 mm au cours des six dernières heures", a indiqué à l’AFP un porte-parole de la sécurité civile.

A Nouméa, plus de 400 personnes ont trouvé refuge dans des centres d'hébergement.

Niran, cyclone de catégorie 4, a frappé l’archipel du Pacifique sud par le nord, avant de descendre le long de la côte ouest, jusqu’à Nouméa en fin d’après-midi samedi.

A 18H00 (8H00 à Paris), le cyclone se trouvait à 30 kilomètres au sud de Nouméa et s’évacuait progressivement vers le sud-est pour se diriger vers l’île des Pins. Tout l’archipel demeure en alerte cyclonique maximale numéro 2, qui a été déclenchée tôt samedi matin.

Auteur(s): Par AFP - Nouméa

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Nouméa lors du passage du cyclone Pam en mars 2015

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-