La Belgique a demandé à la France la remise temporaire de Salah Abdeslam

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

La Belgique a demandé à la France la remise temporaire de Salah Abdeslam

Publié le 27/10/2017 à 15:08 - Mise à jour à 16:00
© MATTHIEU ALEXANDRE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP
-A +A

La Belgique a officiellement demandé à la France que Salah Abdeslam, seul survivant des commandos jihadistes ayant attaqué Paris le 13 novembre 2015, incarcéré en région parisienne, lui soit remis pour être jugé à Bruxelles en décembre dans une autre affaire.

Le parquet fédéral belge a confirmé à l'AFP une information obtenue de source judiciaire.

Il s'agit du procès d'une fusillade avec des policiers survenue à Bruxelles le 15 mars 2016, trois jours avant l'arrestation de Salah Abdeslam dans la capitale belge.

Il devra répondre avec un complice, Sofiane Ayari, arrêté en même temps que lui, de "tentative d'assassinat dans un contexte terroriste sur plusieurs policiers".

Contre toute attente, Abdeslam a souhaité comparaître à ce procès.

Sa "remise temporaire" à la Belgique avait fait l'objet d'un accord début octobre entre le procureur fédéral belge et le procureur de Paris.

Pour concrétiser cet accord, le tribunal de première instance de Bruxelles a délivré le 19 octobre un "mandat d’arrêt européen" transmis quatre jours plus tard "aux autorités françaises compétentes", a précisé le parquet fédéral dans un communiqué.

Selon une source judiciaire, c'est la cour d'appel de Paris qui en est le destinataire.

Elle devrait statuer dans les prochains jours.

"Aucun détail ni aucun commentaire ne seront donnés sur les modalités exactes du transfert de Salah Abdeslam", a souligné le parquet fédéral belge dans son bref communiqué.

Lundi, la Direction de l’Administration pénitentiaire française avait indiqué à l'AFP que rien n'était encore "acté" pour le transfèrement de Salah Abdeslam.

Celui-ci se fera sous haute sécurité sachant que le Français d'origine marocaine est détenu en France dans des conditions extrêmement rigoureuses, à l'isolement et sous vidéosurveillance permanente.

Le procès à Bruxelles doit se dérouler du 18 au 22 décembre.

Le 15 mars 2016, au 60 rue du Dries à Forest, commune de l'agglomération bruxelloise, six policiers, français et belges, avaient essuyé des tirs d'armes automatiques en perquisitionnant un logement supposé inhabité, où ils pensaient trouver des traces du passage des jihadistes ayant frappé Paris le 13 novembre 2015, tuant 130 personnes.

Trois policiers avaient été blessés, et l'un des occupants du logement, un jihadiste algérien, avait été tué dans l'échange de coups de feu, en couvrant la fuite de deux autres hommes par l'arrière.

Les deux fuyards, Salah Abdeslam et Sofiane Ayari -- un jeune d'origine tunisienne qu'il avait convoyé depuis Ulm (Allemagne) avec d'autres jihadistes en octobre 2015 --, seront finalement arrêtés ensemble le 18 mars 2016 à Bruxelles.

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un convoi du GIGN et de la police transporte Salah Abdeslam, seul survivant des commandos du 13 novembre 2015, le 20 mai 2016 à Paris

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-