Le déficit public français attendu à 9,4% en 2021, annonce Le Maire

Le déficit public français attendu à 9,4% en 2021, annonce Le Maire

Publié le 31/05/2021 à 07:42 - Mise à jour à 12:12
© Eric PIERMONT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Le déficit public français se creusera encore cette année pour atteindre 9,4% du produit intérieur brut (PIB), a indiqué lundi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, du jamais vu pour l'économie française, conséquence de nouvelles dépenses engagées pour faire face à l'épidémie de Covid-19.

Ce déficit record "est lié à trois choses: la première c'est que nous reportons un certain nombre de dépenses de 2020 sur 2021 (...), (ensuite) parce que nous continuons à aider un certain nombre de secteurs et d'entreprises, même si progressivement nous allons supprimer ces aides, et en troisième lieu parce qu'il y a une partie du plan de relance qui est décaissé", a détaillé Bruno Le Maire sur France 2.

Le déficit public, qui comprend outre le déficit du budget de l’État celui de la Sécurité sociale et des collectivités locales, était prévu initialement à 8,5% du PIB pour 2021, mais avait déjà été révisé à la hausse, à 9%, début avril.

Le seul déficit de l'Etat devrait atteindre 220 milliards d'euros, soit près de 47 milliards de plus que ce qui avait été budgété en loi de finances initiale, avait indiqué le ministre des Comptes publics Olivier Dussopt dimanche à l'AFP.

Ce déficit "est la prolongation de l'effort que nous avons fait pour protéger notre économie et en même temps l'accroissement de cette relance économique que nous voulons pour avoir ce 5% de chiffre de croissance qui reste notre objectif", a défendu Bruno Le Maire lundi.

Le gouvernement doit présenter mercredi un projet de loi de finances rectificative (PLFR) comprenant plus de 15 milliards d'euros de mesures d'urgence supplémentaires, qui serviront notamment au financement de l'activité partielle et à des aides ciblées pour les entreprises en difficulté.

De nouveaux dispositifs d'aide aux entreprises en très grande difficulté ou d'allègement fiscaux pour les sociétés doivent aussi être présentés à cette occasion.

La dette publique gonflera elle à 117,2% cette année, contre 115,1% l'an dernier, a indiqué lundi Olivier Dussopt sur Public Sénat.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Bruno Le Maire le 26 avril 2021 à Paris

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-