Le président français Emmanuel Macron est arrivé à Beyrouth

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Le président français Emmanuel Macron est arrivé à Beyrouth

Publié le 06/08/2020 à 11:05 - Mise à jour à 12:18
© PATRICK BAZ / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Beyrouth

-A +A

Le président français, Emmanuel Macron, est arrivé jeudi au Liban, première visite d'un chef d'Etat étranger depuis les explosions au port de Beyrouth qui ont dévasté des quartiers de la capitale, faisant plus de 137 morts, selon l'Elysée.

M. Macron, qui doit rencontrer les principaux dirigeants libanais, veut "démentir que le Liban", touché par une crise politique et économique, "est seul, coulé, près de disparaître", selon la présidence française.

A sa descente d'avion, il a été accueilli par son homologue libanais, Michel Aoun, qui l'attendait sur le tarmac de l'aéroport.

"Le Liban n'est pas seul", a-t-il tweeté en français et en arabe.

Premier chef d'Etat à se rendre au Liban depuis la catastrophe de mardi, il y sera confronté à une situation "apocalyptique", dans une capitale où des centaines de milliers de personnes se retrouvent brutalement privées de toit et de ressources.

Mardi, des explosions provoquées selon les autorités par 2.750 tonnes de nitrate d'ammonium stockées dans un entrepôt ont rasé quasi entièrement le port de Beyrouth, faisant 137 morts et 5.000 blessés, provoquant d'importants dommages dans la capitale.

La colère des Libanais est d'autant plus grande que la cargaison de nitrate d'ammonium, une substance hautement inflammable, se trouve au port depuis six années, "sans mesures de précaution" de l'aveu même du Premier ministre libanais.

Auteur(s): Par AFP - Beyrouth


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Dégâts dans un quartier de Beyrouth, le 6 août 2020 deux jours après la double explosion

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-