Les avions Rafale en sourdine pendant le bac

Les avions Rafale en sourdine pendant le bac

Publié le 19/06/2018 à 11:03 - Mise à jour à 15:56
© ERIC PIERMONT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Bordeaux

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Le "moins de bruit possible": les avions de combat Rafale se font discrets pendant les épreuves du baccalauréat pour ne pas perturber les étudiants qui planchent, a-t-on appris mardi auprès du commandement de la base militaire de Mont-de-Marsan (Landes).

"Pour ne pas trop gêner" les 3.773 élèves de terminale de tout le département qui passent leur bac, la base montoise "a décalé ses horaires" de manoeuvres et "adapté ses procédures d'atterrissage et de décollage", a expliqué à l'AFP le commandant du site, Cédric Gaudillière.

Les Rafale sont donc priés de décoller dans la partie "la moins urbanisée de la base", et d'atterrir "en longue finale", une procédure "plus lente" qui évite les vols circulaires au-dessus de la ville, et s'avère "donc moins bruyante".

D'autres bases militaires ont pris la même initiative à Saint-Dizier (Haute-Marne), Istres (Bouches-du-Rhône) et Orange (Vaucluse), a précisé le commandant.

Les aspirants bacheliers ne sont pas les seuls bénéficiaires de l'opération silence de la base de Mont-de-Marsan. Celle-ci met aussi ses Rafale en sourdine pour des événements culturels comme le festival "Arte Flamenco" en juillet.

Auteur(s): Par AFP - Bordeaux

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les avions Rafale se font discrets pendant les épreuves du bac

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-