Loire-Atlantique : des militants écologistes décrochent un portrait de Macron

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Loire-Atlantique : des militants écologistes décrochent un portrait de Macron

Publié le 04/03/2019 à 11:49 - Mise à jour à 16:06
© LOIC VENANCE / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Saint-Sébastien-sur-Loire
-A +A

Des militants écologistes ont décroché lundi le portrait d'Emmanuel Macron de la mairie de Saint-Sébastien-sur-Loire (Loire-Atlantique) pour "symboliser le vide" de la politique climatique de l’État, après des actions similaires dans d'autres villes françaises, a constaté un photographe de l'AFP.

"On l'a décroché pour symboliser le vide de la politique sociale et climatique de M. Macron et on a mis à la place une affichette où il est écrit +urgence sociale et climatique où est Macron+", a déclaré Benjamin H., l'un des porte-parole de l'antenne nantaise du mouvement ANV-COP21 (Action Non-Violente-COP21), à l'origine de l'initiative.

Parmi les seize militants présents, une dizaine ont pénétré dans la mairie vers 10H15 et se sont dirigés vers la salle du conseil municipal où se trouvait le portrait du chef de l’État.

Cette "réquisition" menée "dans le calme" vise à "faire monter la pression autour des questions climatiques parce qu'il y a vraiment une urgence et il semblerait que nos décideurs ne prennent pas la mesure des changements que ça implique", a ajouté cette source, précisant que le portrait sera exposé dans des endroits de mobilisation et ne sera pas dégradé.

Contactée par l'AFP, la mairie a affirmé ne pas avoir été prévenue de cette action et indiqué avoir saisi la police municipale.

"Evidemment on aurait préféré garder le portrait du président à sa place. Cela s'apparente à du vol pour nous", a déclaré son service communication.

Samedi un militant écologiste avait été placé en garde à vue après avoir décroché le portrait du président à la mairie de Wittelsheim (Haut-Rhin).

D'autres "décrochages" ont déjà eu lieu à Lyon, Paris, Biarritz, Ustaritz (Pyrénées-Atlantiques), Saint-Jean-de-la-Ruelle (Loiret) ou encore Jassans-Riottier (Ain), selon l'ANV-COP21 qui indique qu'au total trois de ses militants ont été placés en garde à vue depuis le début de l'action.

Auteur(s): Par AFP - Saint-Sébastien-sur-Loire

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des militants écologistes décrochent le portrait d'Emmanuel Macron de la mairie de Saint-Sébastien-sur-Loire (Loire-Atlantique), le 4 mars 2019

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-