Paris: spectaculaire intervention de police pour arrêter un homme menaçant

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Paris: spectaculaire intervention de police pour arrêter un homme menaçant

Publié le 10/09/2018 à 14:09 - Mise à jour à 14:10
© Thomas SAMSON / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris
-A +A

La police a mené un spectaculaire déploiement pour interpeller lundi matin à Paris un homme barbu en djellaba vociférant et menaçant depuis sa fenêtre, selon une source policière, des témoins rapportant qu'il avait notamment parlé de jihad.

"Il a dit allah akbar", a raconté sur place à l'AFP Yann Chantrelle, boulanger dans un établissement situé à proximité de l'immeuble dans le 11e arrondissement. "Ça a commencé vers 9h30. Il a gueulé pendant une heure quand la police est arrivée ça s'est vite calmé. Il est sorti une première fois puis il est rentré. Il a jeté ses clés par la fenêtre. Ils lui ont redonné ses clés. Il a fini par ressortir. Ils l'ont plaqué par terre. Ils l'ont emmené", a-t-il raconté.

Le quartier a été bouclé plus de deux heures, pour permettre l'intervention de policiers casqués et portant de gilets pare-balles, et l'interpellation musclée du suspect.

Des démineurs sont également intervenus et ont quitté les lieux vers 12h30 après que la circulation a été rétablie dans la rue, a constaté sur place une journaliste de l'AFP.

Un autre voisin, qui n'a pas souhaité que son nom soit divulgué, a expliqué avoir d'abord entendu un homme hurler vers 9H30 au niveau de la rue Oberkampf. "Dans le quartier on n'appelle pas la police pour ça donc ça a duré", a expliqué ce riverain, qui vers 10H00 l'a "entendu dire +jihad+ et +Allah akbar+ à plusieurs reprises", avant que la police n'intervienne.

Cet incident intervient dans un contexte de menace jihadiste et au lendemain de l'agression au couteau de sept personnes à Paris, dont le caractère terroriste n'est pas retenu à ce stade.

md-kap-npk-grd/spe/epe/al

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des policiers lors d'une interpellation dans le 11e arrondissement, à Oberkampf, le 10 septembre 2018.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-