Pour Tariq Ramadan "soit vous êtes voilée, soit vous êtes violée" dit Henda Ayari

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Pour Tariq Ramadan "soit vous êtes voilée, soit vous êtes violée" dit Henda Ayari

Publié le 30/10/2017 à 07:08 - Mise à jour à 07:10
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP
-A +A

Henda Ayari, première femme à avoir porté plainte contre Tariq Ramadan pour viol, assure que pour l'islamologue "soit vous êtes voilée, soit vous êtes violée", dans un entretien publié lundi par le Parisien.

Le théologien suisse est visé par une enquête à Paris pour "viol, agression sexuelle, violences et menaces de mort", et fait l'objet de plaintes de deux femmes, dont Henda Ayari, qui dénoncent des faits similaires.

L'ancienne salafiste devenue militante féministe et laïque, Henda Ayari avait raconté dans un livre sa rencontre avec Tariq Ramadan dans un livre mais sans le nommer.

"C'est la campagne #BalanceTonPorc qui m'a poussée à dévoiler son nom", explique la jeune femme dans le Parisien où elle raconte qu'elle était "sous l'emprise mentale" de M. Ramadan et que celui-ci l'avait "menacée de représailles" ou de "s'en prendre à ses enfants".

Vilipendée sur les réseaux sociaux par les partisans de l'intellectuel islamiste qui lui reprochent de s'attaquer à l'Islam, la jeune femme dit être "fière" d'être "une musulmane qui respecte les lois de la République" et refuse de se "taire parce que Tariq Ramadan utilise l'islam pour assouvir ses pulsions sexuelles".

L'avocat de M.Ramadan a annoncé avoir porté plainte lundi dernier pour "dénonciation calomnieuse" et M. Ramadan lui-même a affirmé qu'une "nouvelle plainte sera déposée dans les prochains jours".

Selon Libération qui consacre un papier à l'affaire "d’autres témoignages (mais qui n’avaient pas filtré) étaient parvenus, selon les intéressés, à l’essayiste Caroline Fourest et au journaliste Ian Hamel, basé en Suisse, auteurs l’un et l’autre de livres d’enquête sur le théologien. Ils faisaient état de comportements violents de la part de Ramadan".

Pour sa part, le théologien suisse a dénoncé samedi sur sa page Facebook une "campagne de calomnie" enclenchée par ses "ennemis de toujours".

Tariq Ramadan, 55 ans, petit-fils du fondateur de la confrérie égyptienne islamiste des Frères musulmans, bénéficie d'une forte popularité dans les milieux musulmans conservateurs. Il est aussi très contesté, notamment dans les sphères laïques, qui voient en lui le tenant d'un islam politique.

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'islamologue et théologien Tariq Ramadan, le 7 avril 2012 au Bourget

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-