Tirs en Corse: un mort et un blessé à Ajaccio, un blessé grave à l'île Rousse

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Tirs en Corse: un mort et un blessé à Ajaccio, un blessé grave à l'île Rousse

Publié le 08/06/2020 à 00:25 - Mise à jour à 19:12
©DR
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Ajaccio
-A +A

Un tireur casqué a abattu un homme et en a blessé un second dans une brasserie de la périphérie d'Ajaccio dimanche soir tandis qu'à l'île Rousse, en Haute-Corse, un homme connu des autorités a lui aussi été grièvement blessé par balle.

A Ajaccio, les faits se sont déroulés dimanche soir peu après 22h00 sur la terrasse de la brasserie L'Aktuel, dans le pôle d'activité commerciale de Suartello, en périphérie de la ville.

"On a a priori un tireur casqué qui arrive et qui tire à plusieurs reprises sur deux hommes qui sont attablés avant de repartir comme il est venu en scooter", a précisé à l'AFP Sylvain Darchy, substitut de la procureure de la République d'Ajaccio.

Parmi les deux personnes touchées, le blessé, âgé de 29 ans et atteint au bras, est connu des services de police mais "a priori" pas le second, qui a été tué. Agé de 39 ans, il était plus gravement atteint et est décédé dans la nuit, a précisé la même source. L'arme de poing utilisée est de calibre 11,43 mm.

Trois personnes ont également été évacuées de la brasserie vers l'hôpital, "choquées par la violence de la scène", parmi lesquelles une femme enceinte qui a fait un malaise, a également indiqué Sylvain Darchy, précisant que l'enquête avait été confiée à la police judiciaire.

Le maire d'Ajaccio, Laurent Marcangeli (DVD), a fait part lundi après-midi dans un communiqué de sa "stupéfaction" et de sa "profonde tristesse" face à l'assassinat de cet homme qui était "agent de la ville d’Ajaccio affecté à la propreté urbaine". Il a annoncé la mise en place d'une "cellule psychologique" dès mardi, "pour les agents" qui ont fait valoir leur droit de retrait lundi, en hommage au défunt, père de famille et fils d'une employée municipale et élue au conseil général de Corse-du-Sud entre 2014 et 2015.

A l'île Rousse (Haute-Corse), un homme, connu des services de police et de justice, a quant à lui été atteint par plusieurs tirs d'arme à feu vers 23H00, a indiqué à l'AFP la procureure de la République de Bastia, Caroline Tharot.

Blessé à l'avant-bras, au foie et au rein gauche, il a été héliporté vers l'hôpital de Bastia et opéré dans la nuit, selon la procureure et les pompiers.

Une enquête pour tentative d'assassinat a été ouverte et confiée à la section de recherche de la gendarmerie de Corse.

Selon des sources proches de l'enquête, un restaurateur avait appelé la gendarmerie après avoir entendu des coups de feu dans un immeuble voisin. Dans la cour de l'immeuble, les militaires ont découvert l'homme blessé et inconscient, né en 1997.

Un témoin a indiqué avoir vu un homme s'enfuir en scooter après avoir tiré cinq ou six coups de feu, a précisé l'une de ces sources.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme aurait été blessé à travers la porte d'un appartement qui n'était pas le sien. "On est dans le banditisme de Balagne", a précisé l'une de ces sources.

Auteur(s): Par AFP - Ajaccio

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




France-Soir

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-