Toulouse: "Die-in" contre un projet de méga-scierie dans les Pyrénées

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Toulouse: "Die-in" contre un projet de méga-scierie dans les Pyrénées

Publié le 14/02/2021 à 15:10 - Mise à jour à 15:30
© GEORGES GOBET / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Toulouse
-A +A

Une centaine de personnes déguisées en arbres se sont couchées place du Capitole, à Toulouse, pour symboliser la mort de la forêt pyrénéenne, un "die-in" contre un projet de méga-scierie à Lannemezan (Hautes-Pyrénées).

"A l'aune des Pyrénées, c'est un projet démesuré", a déclaré Christine, l'une des porte-parole du collectif "Touche pas à ma forêt", qui réunit une quarantaine d'associations et d'organisations politiques et syndicales.

Selon le collectif, le groupe italien Florian, porteur du projet de scierie, prévoit "l’abattage de 400.000 à 540.000 m3 par an".

Grimés avec des branches, des perruques vertes ou des tenues militaires de camouflage, les militants se sont couchés une dizaine de minutes sur la majestueuse place toulousaine pour symboliser la mort de la forêt de hêtres. C'était leur première manifestation dans la préfecture des Hautes-Pyrénées après plusieurs rassemblements dans des communes du massif.

Sur des pancartes, on pouvait notamment lire, "Florian nous oblige pas à faire une Zad".

"C'est un projet qui va fortement impacter la forêt de hêtres des Pyrénées et s'ils n'ont plus assez de bois, ils iront se servir dans le Massif central", estime Thomas Brail, un militant de la cause des arbres. Il s'était fait connaître à l'été 2019 en passant un mois suspendu dans un platane sous les fenêtres du ministère de la Transition écologique, pour défendre un alignement de platane à Condom dans le Gers.

Plusieurs actions sont prévues, "une par mois", affirment les militants de "Touche pas à ma forêt", jusqu'à la restitution des travaux lancés par la présidente de la région Occitanie Carole Delga sur la faisabilité du projet et la concertation des acteurs locaux.

"Ce n'est pas une méga-scierie", se défendait, il y a quelques semaines, Bernard Plano, le maire de Lannemezan et président de l'intercommunalité qui pilote le projet.

Selon lui, "ces mots sont employés pour faire peur. Il y a beaucoup de scieries bien plus importantes que celle que l'on projette d'installer".

Auteur(s): Par AFP - Toulouse

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des manifestants protestent contre un projet de méga-scierie à Lannemezan (Hautes-Pyrénées), le 14 février 2021 sur la place du Capitole à Toulouse.

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-