Venezuela: 16.900 militaires promus pour leur "loyauté" à Maduro

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Venezuela: 16.900 militaires promus pour leur "loyauté" à Maduro

Publié le 02/07/2018 à 22:57 - Mise à jour à 23:10
© Luis ROBAYO / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Caracas
-A +A

Le gouvernement vénézuélien a promu lundi 16.900 militaires en reconnaissance pour leur "loyauté" au président socialiste Nicolas Maduro, qui a dénoncé plusieurs complots contre lui au sein de l'armée, son traditionnel soutien.

"Nous avons évalué la loyauté que chaque homme et chaque femme a mise dans ses mains, ses pensées, sa façon d'agir, dans chaque tâche réalisée à son grade", a déclaré le ministre de la Défense, le général Vladimir Padrino, lors d'une cérémonie.

Le président Maduro a multiplié ces derniers mois les appels à l'armée à "serrer les rangs contre la trahison", dénonçant des plans pour diviser les militaires et provoquer sa chute alors que le pays pétrolier est plongé dans une grave crise politique et économique.

Le 24 mai dernier, quatre jours après sa réélection, contestée par une grande partie de la communauté internationale, le chef d’État avait annoncé l'arrestation d'un groupe de militaires accusés de conspirer contre le scrutin.

Selon Alfonso Medina, l'un des avocats de la défense dans cette affaire, huit militaires - dont deux généraux - et un civil ont été inculpés par un tribunal militaire pour trahison envers la patrie, appel à la rébellion et mutinerie.

L'ONG Foro Penal, qui défend des opposants accusés de délits politiques, a annoncé également le 20 juin que cinq militaires et trois civils avaient été condamnés à des peine de trois à six ans de prison, pour avoir participé à un complot putschiste dénoncé par le président Maduro en 2015.

Le général Padrino a précisé qu'au moment de choisir les militaires méritant d'être promus, il a été tenu compte de leur "rôle" dans la "stabilité institutionnelle du pays et la préservation de la démocratie et de la paix" lors de la vague de manifestations exigeant le départ du chef de l’État, qui ont fait 125 morts en 2017.

Autre critère des promotions attribuées: le "respect des droits de l'homme", a assuré le ministre de la Défense, alors que la violence de la répression a été dénoncée par plusieurs organismes internationaux.

Auteur(s): Par AFP - Caracas

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le ministre vénézuélien de la Défense, Vladimir Padrino Lopez (D), lors d'une cérémonie à Caracas, le 15 mai 2018

Newsletter


Fil d'actualités Actualités




Commentaires

-