Asile: "pas de frondeurs" parmi les députés LREM, seulement "des sensibilités", assure Ferrand

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Asile: "pas de frondeurs" parmi les députés LREM, seulement "des sensibilités", assure Ferrand

Publié le 22/02/2018 à 11:10 - Mise à jour à 11:52
©DR
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

"Il n'y a pas de frondeurs" dans les rangs de la majorité présidentielle concernant le projet de loi asile et immigration, seulement "des sensibilités" qui s'expriment, a assuré jeudi le chef de file des députés LREM Richard Ferrand.

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb "est venu (mercredi) devant notre groupe après avoir exposé en une vingtaine de minutes son projet. Il a répondu à une vingtaine de questions diverses et variées, des sensibilités se sont exprimées", a relaté Richard Ferrand sur Europe 1.

C'est "rigolo: quand on n'a pas de débat on dit +qu'est-ce que c'est que ce casernement+, et quand on a du débat, on dit: +le retour des frondeurs!+ Eh bien ni l'un ni l'autre: la démocratie interne, c'est ça le boulot des députés", a-t-il tranché.

"Comme je l'ai toujours dit: le débat est libre, la parole est libre, unité ensuite dans l'action et dans le vote, et vous noterez que ça marche", a-t-il lancé.

"Je suis très tolérant mais il n'y a pas de frondeurs", a-t-il poursuivi, car "frondeur n'est pas un mot qui peut s'appliquer" à la situation: les frondeurs sous le quinquennat Hollande étaient un groupe qui souhaitait "porter atteinte au président de la République" et à sa politique, a-t-il argumenté.

"Là, il s'agit de collègues qui travaillent, qui discutent, qui ont des convictions et qui, à aucun moment, n'ont des arrière-pensées de démolition, de fragilisation".

Interrogé sur les propos du chef des Républicains Laurent Wauquiez, enregistrés à son insu, qui a qualifié les députés LREM de "guignols" avec "tous le petit doigt sur la couture", M. Ferrand a parlé d'"un zigoto" qui se trouvait "en mal de publicité".

"Je vois tous les jours mon groupe avec des gens qui travaillent, qui sont dans l'action", qui sont "extrêmement assidus" et "font des propositions", a-t-il fait valoir.

Donc "je ne vais pas alimenter une espèce d'antiparlementarisme qui dessert notre démocratie. C'est absurde. Nous sommes au travail et les Français le remarquent".

Laurent Wauquiez avait déclaré devant des étudiants d'une école de commerce lyonnaise qu'"il n'y a aucun équilibre des pouvoirs en France" et qu'il y a donc "une dictature totale" dans le pays.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Municipale 2014

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-