Edouard Philippe recevra les partenaires sociaux séparément à partir de fin août

Edouard Philippe recevra les partenaires sociaux séparément à partir de fin août

Publié le 14/08/2018 à 13:16 - Mise à jour à 15:04
© Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Après leur réunion avec Emmanuel Macron mi-juillet, les principaux leaders syndicaux et patronaux seront reçus séparément par le Premier ministre Edouard Philippe à partir de la fin août, pour évoquer notamment l'assurance chômage, a-t-on appris mardi auprès de leurs organisations.

Pascal Pavageau, de Force ouvrière, est attendu le 30 août, "probablement le matin". Geoffroy Roux de Bézieux, le nouveau président du Medef, se rendra à Matignon "le 30 ou le 31" août. Leur homologue de la CPME, François Asselin, est convié "le 31 août à 16H00".

Le président de la CFE-CGC, François Hommeril, a rendez-vous le 30 août à 11H30, a-t-il indiqué à l'AFP.

Quant à Laurent Berger (CFDT), il a rendez-vous la semaine suivante, "le 4 septembre à 11H30".

Contactée par l'AFP, la CGT n'était pas joignable pour communiquer la date d'entretien de son secrétaire général Philippe Martinez.

Selon le quotidien Les Echos, Philippe Louis (CFTC) sera reçu le "29 août en fin d'après-midi", Alain Griset (U2P) le 30 août.

Les huit principaux leaders syndicaux et patronaux avaient été reçus le 17 juillet à l'Elysée par Emmanuel Macron, pour la première fois tous ensemble. Ils avaient alors salué un changement de ton du président, plus disposé selon eux à redonner une place aux partenaires sociaux, mais étaient restés sur leurs gardes.

A cette occasion, il avait été convenu que les chefs de file syndicaux et patronaux seraient reçus par Edouard Philippe fin août et début septembre, pour commencer à discuter plus concrètement des dossiers chauds de la rentrée, au premier rang desquels la négociation à venir sur l'assurance chômage.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le Premier ministre Edouard Philippe à l'Elysée à Paris le 3 août 2018

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-