Marine Le Pen suggère que les "gilets jaunes" puissent manifester sur les Champs-Elysées

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Marine Le Pen suggère que les "gilets jaunes" puissent manifester sur les Champs-Elysées

Publié le 23/11/2018 à 10:03 - Mise à jour à 12:34
© NIKOLAY DOYCHINOV / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Marine Le Pen a suggéré vendredi que les "gilets jaunes" puissent être autorisés à manifester sur les Champs-Élysées, après avoir contesté la veille la proposition du gouvernement de se réunir sur le Champ-de-Mars, un moyen selon elle de minimiser la manifestation.

"Qu'est-ce qui justifie que le peuple français ne puisse pas manifester sur les Champs-Élysées, où beaucoup d'autres rassemblements (Coupe du Monde, Nouvel An...) ont lieu ?", a demandé sur Twitter la présidente du Rassemblement national (RN, ex-FN), qui soutient ce mouvement mais n'a pas manifesté personnellement le 17 novembre.

Marine Le Pen n'ira pas non plus dans la rue samedi, considérant que le rôle d'un chef de parti politique est d'inciter les gens à changer la politique par le "vote". Son proche conseiller Philippe Olivier manifestera lui à Paris "dans le secteur des Champs-Élysées".

Marine Le Pen avait accusé jeudi le gouvernement de vouloir "minimiser le mouvement" en proposant le Champ-de-Mars, "qui est une place gigantesque".

Dans un autre tweet vendredi, la finaliste de la présidentielle en 2017 exprime son "sentiment diffus que les gilets jaunes, pourtant pacifiques, ne sont pas traités avec la mansuétude et la bienveillance dont bénéficient les milices d'extrême gauche, qui font systématiquement preuve de violence, en toute impunité".

Son compagnon et député RN des Pyrénées-Orientales Louis Aliot a indiqué à l'AFP qu'il manifesterait samedi à Perpignan, dont il brigue la mairie. Défileront également hors de Paris le député du Nord Sébastien Chenu et l'eurodéputé Nicolas Bay. Le député du Gard Gilbert Collard rejoindra lui les gilets jaunes à Paris.

Jordan Bardella, dont le nom circule pour conduire la liste du RN aux élections européennes, a précisé sur BFMTV qu'il serait samedi "probablement à Paris". "C'est le cri de cette France d'en bas qui aujourd'hui a exprimé un ras-le-bol. Le président de la République doit les entendre" et "renoncer à cette augmentation des tarifs de l'essence".

"S'il y a des débordements et s'il y a des individus qui viennent pour casser (…), le gouvernement en portera la responsabilité", a prévenu le chef des jeunes RN.

Après avoir écarté le scénario d'un rassemblement place de la Concorde, le ministère de l'Intérieur a proposé jeudi que les manifestants se réunissent sur l'esplanade du Champ-de-Mars. Mais des "gilets jaunes" ont rapidement rejeté cette hypothèse.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Marine Le Pen le 16 novembre 2018 à Sofia en Bulgarie

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-