Parly veut faire progresser la mixité hommes/femmes dans les armées

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Parly veut faire progresser la mixité hommes/femmes dans les armées

Publié le 12/09/2018 à 17:38 - Mise à jour à 17:40
© Eric FEFERBERG / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

La ministre des Armées Florence Parly a confié à une amirale le soin d'élaborer un plan pour faire progresser la mixité hommes/femmes dans les armées et la lutte contre le sexisme, a-t-elle annoncé mercredi.

"Nos armées doivent être attractives, modernes et ouvertes. Elles doivent évoluer en fonction du rythme de la société", a-t-elle souligné lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

"J'ai confié à l'amirale Anne de Mazieux (la seule amirale d'active actuellement dans les rangs de la Marine, NDLR) la responsabilité de me proposer un vaste plan mixité, qui aura pour objet de consolider l'égalité professionnelle, de veiller à la conciliation entre vie familiale et engagement militaire et de poursuivre la lutte contre tous les comportements sexistes", a-t-elle affirmé.

Les conclusions de ces travaux sont attendues au printemps 2019, précise-t-on au cabinet de la ministre.

L'armée française est la quatrième la plus féminisée au monde (15,5%), a rappelé Mme Parly. La Marine nationale a récemment ouvert aux femmes la filière très fermée des sous-mariniers: quatre femmes officiers ont réalisé au printemps dernier une première patrouille à bord d'un sous-marin nucléaire lanceur d'engins (SNLE).

Des mesures ont également été prises ces derniers mois pour "faciliter l'engagement et la parentalité", a-t-elle fait valoir, dans le cadre d'un "plan Famille" prévoyant notamment des places supplémentaires en crèche.

Mais "ce n'est pas assez", a tranché la ministre. "Les femmes doivent savoir que les armées sont ouvertes et accessibles, et qu'elles seront jugées en fonction de leur talent et de leur mérite et en aucun cas en fonction de leur genre".

Les armées françaises ont des besoins de recrutement de l'ordre de 20.000 personnes par an.

L'armée a par ailleurs été confrontée en mars à un scandale de harcèlement visant les jeunes filles à la prépa du lycée militaire de Saint-Cyr, perpétré par un petit clan ultraconservateur d'élèves.

Mme Parly a redit mercredi sa "tolérance zéro" à l'égard des comportements sexistes dans les armées.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La ministre des Armées Florence Parly a confié à une amirale le soin d'élaborer un plan pour faire progresser la mixité hommes/femmes dans les armées et la lutte contre le sexisme, a-t-elle annoncé mercredi.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-