Réunion: le député Thierry Robert, inéligible 3 ans, dénonce une "injustice"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Réunion: le député Thierry Robert, inéligible 3 ans, dénonce une "injustice"

Publié le 06/07/2018 à 17:55 - Mise à jour à 18:06
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Le député de la Réunion Thierry Robert (MoDem), dont l'élection a été invalidée vendredi par le Conseil constitutionnel et qui a été déclaré inéligible pour trois ans pour manquement à ses obligations fiscales, a dénoncé une "injustice" et promis qu'il continuerait à faire de la politique.

"Quand on a une vocation, les coups bas ne doivent pas nous arrêter. Ce qui s'est passé là, je considère que c'est une injustice. Je ne veux pas aujourd'hui me victimiser (...) mais c'est la réalité", a déclaré l'élu réunionnais dans une vidéo diffusée via Facebook.

"Je ne suis pas parfait", a-t-il admis, tout en dénonçant "une volonté de lobbies, de l'establishment, de réseaux qui fait qu'aujourd'hui je me retrouve dans cette situation".

"Il y a quelques mois j'ai été condamné pour harcèlement moral et pour harcèlement sexuel. Je le redis aujourd'hui, je n'ai jamais fait cela, jamais, J-A-M-A-I-S mais j'ai été condamné quand même", a assuré le député.

Pendant ses trois ans inéligibilité, l'élu du MoDem a indiqué qu'il continuerait à travailler comme chef d'entreprise, à parler "de politique", et à préparer "les échéances importantes qui vont arriver".

"Je continuerai à me battre pour (...) celles et ceux qui travaillent pour l'intérêt général, et pour sortir la Réunion de cette situation post-colonialiste qui règne toujours malheureusement ici", a-t-il promis.

Selon le Conseil constitutionnel, M. Robert, 41 ans, "n'avait pas, dans le mois suivant l'attestation faisant état de non conformité" de sa situation fiscale, "acquitté ses impôts, ni constitué des garanties suffisantes, ni conclu un accord contraignant en vue de payer ses impôts".

La situation de Thierry Robert, élu à l'Assemblée depuis 2012, est également dans le collimateur de la justice, saisie par la Haute autorité pour la transparence de la vie publique en février à propos de sa déclaration de patrimoine de fin de mandat.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le député Thierry Robert à l'assemblée nationale en 2014

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-