Seins nus contre racisme sur Facebook

Seins nus contre racisme sur Facebook

Publié le 01/11/2015 à 13:56 - Mise à jour à 14:08
©Olli Waldhauer
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un photographe allemand fait le buzz outre-Rhin et au-delà, avec un cliché dénonçant la trop grande tolérance de Facebook vis-à-vis des propos racistes. Sur celui-ci: des propos xénophobes et une poitrine de femme nue.

Facebook est-il plus tolérant avec le racisme qu'avec la nudité? Si beaucoup d'utilisateurs ont pu faire l'expérience par eux-mêmes, un photographe allemand a sorti l'artillerie lourde pour tester le réseau social.

Pour ce faire, Olli Waldhauer a posté sur son compte, la photo d'une jeune femme plantureuse et à moitié nue (voire même un peu plus), la poitrine généreusement offerte et non dissimulée. A ses côtés, un homme en débardeur, coupe sage, grosses lunettes et moustache de hipster. Celui-ci tient une pancarte en carton sur laquelle est écrit en allemand: "n’achetez rien chez les métèques". En haut à droite du cliché est inscrit: "une de ces personnes viole les règles de Facebook".

Supprimé au bout de deux heures seulement sans que l'on sache pour quel motif, la photo a connu un succès viral en Allemagne puis au-delà et a été repostée à de nombreuses reprises accompagnée du hashtag (mot-dièse) #nippelstatthetze ("mamelons plutôt que dénigrement" xénophobe). Un beau succès pour cet artiste engagé, qui travaille notamment beaucoup sur le sujet des migrants.

"Je trouve ça bien que tant de personnes aient téléchargé la photo et montré qu'ils ne veulent pas de messages racistes sur Facebook", s'est-il félicité. Le réseau social est régulièrement pointé du doigt pour sa trop grande clémence supposée envers les messages racistes. A tel point que, fin août, le ministre allemand de la Justice Heiko Maas, avait écrit à l'entreprise californienne pour lui demander une plus grande sévérité contre ce type de contenus.

                                                      

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La photo d'Olli Waldhauer a été censurée par Facebook en moins de deux heures.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-