Etats-Unis: un train percute de plein fouet un camion semi-remorque (VIDEO)

Etats-Unis: un train percute de plein fouet un camion semi-remorque (VIDEO)

Publié le 26/01/2017 à 16:13 - Mise à jour le 28/01/2017 à 10:29
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Dans l'ouest des Etats-Unis, à North Salt Lake (Utah), les 82 passagers d'un train et le chauffeur d'un semi-remorque ont frôlé la mort. Le camion de transport de marchandises passait sur un passage à niveau ouvert quand le train à grande vitesse l'a percuté. Aucun blessé à déplorer.

Scindé en deux. Aux Etats-Unis, à North Salt Lake (Utah), un camion de fret de la société FedEx a violemment été percuté par un train grande vitesse au moment où il passait sur un passage à niveau enneigé. Fort heureusement, c'est la remorque qui a été frappée de plein fouet, séparée de l'avant du camion, faisant tournoyer le tracteur où le chauffeur se trouvait, sans le blesser. Dans le train, où se trouvaient 82 passagers, outre le choc, personne n'a eu besoin d'assistance médicale.

Le passage à niveau n'a pu fonctionner correctement à cause de la météo: froid glacial et neige abondante. Les barrières n'étaient pas baissées au moment du choc, et aucun signal lumineux n'a annoncé l'arrivée du train. La circulation était donc normale alors qu'elle aurait dû être stoppée. Les barrières et le signal lumineux ont de nouveau marché plus de 30 secondes après l'accident.

Sur la vidéo, filmée par une caméra placée à l'avant d'une voiture de la police locale, on voit des agents armés descendre du véhicule pour s'assurer que le chauffeur du camion n'avait rien, et sécuriser le site.

L'Utah Transit Authority a précisé à CNN qu'elle n'avait "jamais connu pareil accident et qu'une enquête (avait) été ouverte pour comprendre comment cela avait pu arriver, et faire en sorte que ça n'arrive plus jamais".

Une porte-parole de la société FedEx a confié aux médias américains que la coopération de son entreprise était entière, et que tout avait été mis en place "pour minimiser l'impact sur (les) clients" qui attendaient les marchandises transportées par le camion accidenté.

(Voir ci-dessous la vidéo de l'accident, filmé par une voiture de police):

 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'accident n'a fait aucun blessé, mais une enquête a quand même été ouverture pour comprendre pourquoi le passage à niveau n'a pas fonctionné.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-