Kendji Girac avoue son implication dans une vaste fraude au permis de conduire

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 28 février 2017 - 11:11
Image
KendjiGirac-Victoiresdelamusique-Zénith
Crédits
©AFP/ValeryHache
"La conduite c'était réglo: je sais conduire depuis longtemps" se défend le jeune chanteur.
©AFP/ValeryHache
Le chanteur Kendji Girac a reconnu dans une lettre au tribunal (où il était convoqué comme témoin) avoir profité d'un système d'escroquerie à l'examen du code de la route, pour obtenir plus facilement le précieux sésame. Il n'est d'ailleurs pas la première personnalité à admettre être passée par des réseaux facilitant l'obtention finale du permis.

Il a reconnu les faits au tribunal par le biais d'un témoignage lu à la barre où il ne s'est pas présenté: oui, Kendji Girac a bel et bien été impliqué dans une vaste escroquerie au permis de conduire, qui lui a permis d'obtenir frauduleusement l'examen du code. Il fait partie des 300 bénéficiaires d'un réseau qui a organisé la fraude entre mars 2015 et avril 2016.

En mai 2016 en effet, le parquet de Nanterre ouvrait une enquête pour "corruption, abus de biens sociaux et blanchiment" dans le cadre d'une fraude particulièrement bien menée. Ceux qui désiraient en effet profiter des services du réseau qui était jugé lundi 27 devaient débourser entre 1.500 et 2.500 euros pour bénéficier d'un dispositif qui, grâce à un système de vibrations à distance, permettait de communiquer les bonnes réponses aux questions le jour de l'examen. En tout, pas moins de 740.000 euros auraient ainsi été collectés par les malfaiteurs.

Cette affaire rappelle un cas similaire impliquant des noms célèbres comme "clients" à savoir Les footballeurs Samir Nasri et Jérémy Menez, ou encore le présentateur Ali Baddou suspectés d'avoir obtenu leur permis de conduire contre espèces sonnantes et trébuchantes (Ali Baddou l'a même reconnu publiquement). Amel Bent avait également été indirectement impactée par cet autre affaire, son mari étant suspectée d'en être l'instigateur.

Dans l'affaire qui concerne Kendji Girac, ce sont quatre membres d'une même famille qui ont été reconnus coupables. La mère de 69 ans et le père de 75 ans ont été condamnés à deux ans de prison, de même que leur fille, tandis que le gendre, lui, a écopé d'un an.

Cité comme témoin, le jeune chanteur de 21 ans révélé il y a trois ans lors de l'émission The Voice, s'il ne s'est pas rendu à la barre a fait lire un texte écrit où il reconnaît ses erreurs. "J'étais en pleine tournée. Quand j'ai su ça, ça m'arrangeait. Je suis allé à l'auto-école avec mon chauffeur. J'ai payé 1.500 euros. La conduite c'était réglo: je sais conduire depuis longtemps". Une justification que l'on peut juger bien maladroite quand on sait que l'interprète d'Andalouse est titulaire du permis depuis moins de deux ans…

À LIRE AUSSI

Image
Kendji Girac le 13 décembre 2014.
Kendji Girac : son premier album passe le cap du million de ventes (VIDEO)
Kendji Girac, le lauréat de la troisième édition de "The Voice" n'en fini pas de nous surprendre. Le chanteur vient de dépasser la barre fatidique du million d'albums ...
12 octobre 2015 - 19:53
Culture
Image
Kendji Girac le 13 décembre 2014.
Kendji Girac, la nouvelle recrue de la troupe des Enfoirés
Kendji Girac a annoncé ce lundi sur RTL qu'il rejoindra en janvier prochain la troupe des Enfoirés pour leur nouveau spectacle. L'artiste de 20 ans sera donc au Zénith...
05 décembre 2016 - 12:53
Culture

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.