Lego s’attaque aux préjugés sexistes de ses jouets

Lego s’attaque aux préjugés sexistes de ses jouets

Publié le 18/10/2021 à 13:27
Unsplash
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Lego s'inquiète depuis quelques années des stéréotypes véhiculés par ses jouets. En 2016, le fabricant de jouets a lancé une collection en hommage aux femmes de la NASA, pour représenter aussi la place des femmes à des postes importants, tout en renforçant l’intérêt des enfants (indépendamment de leur sexe) pour les sciences et les technologies. Cependant, selon une étude internationale commandée par la marque danoise pour la Journée internationale de la fille des Nations Unies, le 11 octobre dernier, les attitudes des enfants envers le jeu, et dans le choix de leurs futures carrières, restent inégales et restrictives.

Des progrès du côté des filles, mais pas du côté des garçons et des parents

Selon l'enquête, les filles auraient effectivement changé leurs perceptions, qui pourraient provoquer les stéréotypes longuement véhiculés dans la société. Au contraire, 71 % des garçons interrogés craignaient qu'on se moque d'eux s'ils jouaient avec ce qu'ils qualifiaient de « jouets de filles ». Malheureusement, cette peur est aussi partagée par leurs parents ! Madeline Di Nonno, directrice générale de l'Institut Geena Davis sur le genre dans les médias, qui a mené la recherche explique que jusqu'à ce que les sociétés reconnaissent que les comportements et les activités généralement associés aux femmes sont aussi précieux ou importants que les autres, les parents et les petits garçons éviteront tenteront de les adopter. "Il y a une asymétrie", a déclaré le professeur Gina Rippon, neurobiologiste et auteur de The Gendered Brain. « Nous encourageons les filles à jouer avec des trucs de « garçons », mais pas l'inverse. »

La société a promis de supprimer les préjugés sexistes de ses jouets

"Nous travaillons dur pour rendre Lego plus inclusif", a déclaré Julia Goldin, directrice des produits et du marketing chez Lego Group. Sur le site de la marque, les consommateurs ne peuvent pas rechercher de produits par sexe. Au lieu de cela, le site web propose des thèmes qu'il appelle “points de passion”. "Notre travail consiste maintenant à encourager les garçons et les filles qui veulent jouer avec des legos, qui peuvent traditionnellement être considérés comme "pas pour eux"", a ajouté Goldin. 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




71% des garçons interrogés craignaient qu'on se moque d'eux s'ils jouaient avec ce qu'ils qualifiaient de « jouets de filles »

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-