Auberge du Père Bise: quoi manger et à quel prix chez Jean Sulpice, le "cuisinier de l'année" Gault et Millau

Auberge du Père Bise: quoi manger et à quel prix chez Jean Sulpice, le "cuisinier de l'année" Gault et Millau

Publié le 06/11/2017 à 11:57 - Mise à jour à 16:30
© JEAN-PIERRE CLATOT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Jean Sulpice, le chef étoilé de l'Auberge du Père Bise à Talloires (Haute-Savoie), vient d'être distingué ce lundi comme "cuisinier de l'année" par le guide Gault&Millau. Dans son restaurant, cet ancien disciple de Marc Veyrat propose une cuisine ancrée dans le terroir savoyard et marquée par l'amour des plantes sauvages.

C'est une nouvelle consécration. Jean Sulpice, le chef étoilé de l'Auberge du Père Bise à Talloires (Haute-Savoie), vient d'être distingué ce lundi 6 "cuisinier de l'année" par le guide Gault&Millau. Agé de 39 ans, ce chef savoyard  avait obtenu sa première étoile à 26 ans puis la deuxième à 31 ans avec une cuisine marquée par l'amour des plantes sauvages. Mais que peut-il y avoir dans les assiettes de ses clients et à quel prix? France-Soir fait le point.

Deux menus sont proposés, l'un à 90 euros, l'autre à 200 euros. En choisissant le premier (servi uniquement du dimanche soir au vendredi midi et hors jours fériés), les invités peuvent déguster un risotto de céleri au vin jaune avec de la livèche, une truite fario avec de la carotte des sables et du sapin, du canard colvert avec des légumes retrouvés et du cynorrhodon ainsi que de la figue de Solliès avec de la sauge.

En optant pour le second menu, pour plus du double du prix, les clients peuvent se régaler avec du poisson (Féra, brochet, œufs de truite, omble chevalier), des crustacés (homard bleu) ou encore de la viande (agneau). Sans oublier bien évidemment les fromages de Savoie et les desserts parmi lesquels se trouve la pomme meringuée au parfum d'Antésite. Par ailleurs, les clients peuvent également choisir leur(s) plat(s) à la carte: les prix vont de 32 à 82 euros.

"Je pensais que cela n’arrivait qu’aux autres. Ce prix vient récompenser l’ensemble de mon équipe et c’est, pour moi, un véritable chemin de vie. Celui que j’ai commencé en 1995 lors de mon apprentissage avec mes premiers coups de pieds dans les fesses mais aussi ces moments où j’ai appris mes premières recettes, mes premières cuissons et mes premiers assaisonnements", a déclaré cet ancien disciple de Marc Veyrat au micro de France Bleu Pays de Savoie. Et d'ajouter: "C’est ce qui m’a lancé dans ce métier qui est aujourd’hui ma passion. Je le vis et le transmets au plus grand nombre".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Jean Sulpice est auréolé de deux étoiles Michelin.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-