Booking : les tarifs d’hôtels augmenteront de 500% pour protester contre les commissions de la plateforme de réservation

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Booking : les tarifs d’hôtels augmenteront de 500% pour protester contre les commissions de la plateforme de réservation

Publié le 25/06/2020 à 15:52 - Mise à jour à 16:18
© Noam Galai / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Cette tentative de boycott de Booking part du Vaucluse mais pourrait bientôt gagner tout le territoire français : une vingtaine d’hôteliers de la région d’Avignon ont décidé d’augmenter de manière très conséquente leurs tarifs sur la plateforme de réservation. Ils veulent ainsi dénoncer les commissions jugées exorbitantes imposées par le numéro 1 de la réservation d’hôtels en ligne.

Alors que la situation est déjà très tendue pour de nombreux professionnels du tourisme, une vingtaine d’hôteliers de la région d’Avignon ont décidé de jouer le tout pour le tout : ils vont augmenter leurs tarifs de 300, 400 voire 500% pendant une semaine, du 10 au 17 juillet 2020, sur la plateforme. Objectif de cette fronde menée par l’UMIH 84 (Union des métiers et des industries de l’hôtellerie du Vaucluse) : faire plier Booking qui applique, selon eux, des commissions exorbitantes.

Des commissions oscillant entre 13 et 25% du prix de la chambre sur Booking
Elles oscillent en effet entre 13 et 25% et se décident, selon l’UMIH 84 dont le président a été interviewé par 20minutes.fr, « à la tête du client » depuis des années. Pour Patrick Mounier, en effet, Booking prend en otage les hôteliers. Leader de la réservation d’hôtels en ligne, Booking aurait par ailleurs, explique l’UMIH, obligé les hôteliers à rembourser les réservations non modulables pendant la crise du Covid-19. Si ce remboursement semblait plutôt logique en temps de confinement, le fait qu’elle soit imposée par Booking ne plaît pas aux hôteliers.

A lire aussi : Le chèque tourisme, une solution pour le secteur ?

Les hôteliers réclament une baisse des commissions au moins pour l’été
Les professionnels frondeurs espèrent, par cette action collective, obtenir de Booking une baisse de ses commissions à 5%, au moins durant l’été. Un geste qui permettrait aux professionnels du tourisme de surmonter moins difficilement la crise économique qui découle de la crise sanitaire liée au coronavirus. Mais, déplore l’UMIH, Booking n’a pas souhaité engager de discussions sur le sujet, contrairement à la plateforme Expedia notamment.

Les réservations moins chères en passant en direct avec les hôtels que via Booking
L’objectif de cette action est également de sensibiliser les clients au fait que réserver via Booking leur coûte finalement plus cher que de réserver directement auprès de l’hôtel de leur choix. Patrick Mounier détaille sur 20minutes : « Quand ils réservent une nuit sur Booking à 120 €, nous ne touchons même pas 100 €, alors que le client pourrait l’avoir à 100 € en réservant directement chez nous. Il faut que les clients aient conscience qu’en réservant sur Booking ils donnent plus de 20 € à une entreprise qui n’a pas de siège social en France, et qui n’y paie pas d’impôts. » En effet, si Booking est bien numéro 1 de la réservation d’hôtels en France, la plateforme est originaire des Pays-Bas.

A lire aussi : Grèce, Espagne, Portugal, Italie : Où sera-t-il possible de partir en vacances cet été ?

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




A chaque réservation d'une chambre d'hôtel sur son site, Booking prend une commission de 13 à 25%, selon l'UMIH

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-