Et la première destination touristique des Français après Paris est...

Et la première destination touristique des Français après Paris est...

Publié le 07/05/2016 à 11:48 - Mise à jour à 11:49
©Gile Michel/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La Charente-Maritime devient la "première destination touristique en nombre de nuitées pour la clientèle française" devant l’Hérault, le Var, la Vendée et le Finistère. Le tout hors Paris, qui reste en tête du classement si on inclut la Ville lumière.

La Charente-Maritime est devenue en 2015 la "première destination touristique en nombre de nuitées pour la clientèle française", hors Paris, selon l'étude annuelle du Suivi de la Demande Touristique réalisée par TNS Sofres et publiée vendredi.

Avec 34 millions de nuitées (hôtellerie, campings, gîtes, etc.) la Charente-Maritime obtient "3% de part de marché en volume de nuitées" et occupe le premier rang national devant l’Hérault, le Var, la Vendée et le Finistère. Ce résultat a progressé de 0,1 % par rapport à 2014, quand la Charente-Maritime était classée troisième par TNS Sofres, précise l'institut de sondages.

Le département se classe également premier en termes d'équipements pour la remise en forme par l’eau avec six centres de thalassothérapie et trois stations thermales. Il est aussi premier en volume d’affaires via le e-tourisme et premier pour le nombre de sites labellisés Tourisme et handicap avec 324 sites.

Selon Stéphane Villain, président de Charente-Maritime Tourisme, l'Agence de développement touristique du Conseil départemental, et président national du Réseau national des destinations départementales, "l’Hermione" à Rochefort a "dynamisé" l'image du département.

"Pour conserver ce classement en 2016, nous allons devoir accentuer encore tous les vecteurs qui marchent bien, les véloroutes, le tourisme vert avec le marais poitevin ou encore la silver économie à destination des séniors", a-t-il ajouté.

La saison 2015 s'est soldée par un total de "plus de 600.000 lits touristiques, plus de 1,6 milliard d’euros de retombées économiques et 23.000 emplois en saison", a précisé Stéphane Villain, cité par TNS Sofres.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La Charente-Maritime est devenue en 2015 la "première destination touristique en nombre de nuitées pour la clientèle française", hors Paris.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-