Feria de Bayonne: la fête sera désormais payante

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 15 mai 2018 - 18:28
Image
Cérémonie d'ouverture des Fêtes de Bayonne dans le sud-ouest de la France, le 26 juillet 2017
Crédits
© Gaizka IROZ / AFP
Les fêtards devront s'acquitter de 5 à 8 euros pour participer aux Fêtes de Bayonne.
© Gaizka IROZ / AFP
Dès juillet 2018, l'accès aux Fêtes de Bayonne sera payant du vendredi au dimanche, a annoncé le maire de la ville lundi. La décision ne touche toutefois pas les habitants de Bayonne.

La rumeur courait déjà depuis quelques temps et provoque la colère des aficionados des Fêtes de Bayonne. La mairie a, en effet, annoncé lundi 14 que l'accès aux festivités traditionnelles dans la ville basque serait désormais payant.

Selon le journal Sud-Ouest, les fêtards devront s'acquitter de 5 à 8 euros pour participer aux fêtes les vendredis, samedis et dimanches de la prochaine édition (qui se déroulera du mercredi 25 au dimanche 29 juillet). Le prix du "pass" pour les trois jours n'est pas encore connu. 

Le maire de la ville, Jean-René Etchegaray, a expliqué que cette décision a été "prise en responsabilité pour assurer la sécurité et la pérennité de cet événement". Et d'ajouter "il n’est pas normal que le coût des Fêtes de Bayonne soit uniquement à la charge des Bayonnais alors qu’elles accueillent près d’un million de festayres pendant 5 jours". L'édile a toutefois confirmé la gratuité des Fêtes pour tous les Bayonnais et pour tous les enfants.

Lire - Fêtes de Bayonne: pour la 1re fois, prévention contre les agissements sexistes

Si plus d'un million de personnes ont participé à l'édition 2017, les Fêtes de Bayonne représentent un coût de près de deux millions d'euros pour le contribuable bayonnais. Cette année, le dispositif de sécurité sera encore renforcé et coûtera 500 000 euros supplémentaires. L'organisation prévoit 400 agents de sécurité au lieu de 250 l'an dernier.

La décision n'a pas fait que des heureux. Une pétition a même été lancée pour protester contre l'accès payant. "Changer l’ADN des Fêtes et effacer 80 ans de tradition en oubliant que les Fêtes de Bayonne sont avant tout des fêtes de rue, des fêtes populaires, universelles, qui ont vu des générations déambuler librement et gratuitement dans la ville", explique le communiqué. et de préciser que cette décision va "Transformer le festayre en consommateur créant l’attente de la part des festayres d’une contrepartie: «je paye, donc j'ai droit»".

À LIRE AUSSI

Image
Un soldat aux Fêtes de Bayonne.
Les fêtes de Bayonne 2016 démarrent sous haute surveillance
L'édition 2016 des Fêtes de Bayonne s'est officiellement ouverte mercredi dans un contexte fortement marqué par les attentats islamistes. Pour assurer la sécurité des ...
28 juillet 2016 - 16:37
Lifestyle
Image
France-Soir
Fêtes de Bayonne 2017: plus d'un million de visiteurs "dans un bon climat"
La 81e édition des Fêtes de Bayonne, l'un des plus grands rassemblements populaires au monde qui s'est achevé ce dimanche, a attiré au total plus d'un million de visit...
02 août 2017 - 19:34
Image
Cérémonie d'ouverture des Fêtes de Bayonne dans le sud-ouest de la France, le 26 juillet 2017
Fêtes de Bayonne: pour la 1re fois, prévention contre les agissements sexistes
Pour la première fois, une permanence assure la prévention des agressions sexuelles et l'accueil des victimes pendant les 81es Fêtes de Bayonne, une thématique récurre...
29 juillet 2017 - 11:16
Lifestyle
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don