France: un peu plus de 80 millions de touristes étrangers en 2016

France: un peu plus de 80 millions de touristes étrangers en 2016

Publié le 17/11/2016 à 20:08 - Mise à jour à 20:17
©Andre Ribeirinho/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Malgré la forte baisse enregistrée depuis les attentats, Jean-Marc Ayrault a annoncé que le nombre de touristes étrangers voyageant en France sera "un peu au-dessus" des 80 millions cette année. Pour promouvoir la destination, certains hôteliers ont commencé à baisser leurs prix.

Le nombre de touristes étrangers voyageant en France sera "un peu au-dessus" des 80 millions cette année, malgré la forte baisse enregistrée depuis les attentats, a affirmé ce jeudi 17 le ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault. Après le record de 85 millions de touristes étrangers en 2015, la France atteindra-t-elle le seuil des 80 millions en 2016? "Je le pense, et même un peu au-dessus", a déclaré M. Ayrault lors d'une conférence de presse à l'issue de la deuxième conférence annuelle du tourisme.

L'objectif est pourtant loin d'être acquis: de janvier à octobre, la fréquentation des touristes étrangers a chuté de 8,1%, a précisé le cabinet du ministre à l'AFP. Le Quai d'Orsay compte toutefois sur une inversion de la tendance, attestée par certains chiffres. Par exemple, "les réservations aériennes jusqu'à la fin de l'année n'affichent plus qu'un recul de 7,9% alors que cet indicateur était encore à -12% mi-octobre", selon l'entourage de M. Ayrault.

Pour enrayer ce déclin, lié aux attentats de Paris et de Nice, le gouvernement a annoncé début novembre 40 millions d'euros de dépenses, principalement pour assurer la sécurité des touristes en France et promouvoir la destination à l'étranger. En parallèle, certains hôteliers ont commencé à baisser leurs prix, une réponse "pas suffisante mais (qui) joue beaucoup", a estimé le ministre des Affaires étrangères. En août, M. Ayrault avait cité en exemple les professionnels de la Côte d'Azur, qui avaient rapidement ajusté leurs tarifs après l'attentat de Nice le 14 juillet, et pointé par contraste des "prix trop élevés" dans la capitale. "C'est en train de bouger", a-t-il assuré jeudi, ajoutant que "c'est aux professionnels de s'adapter, nous les encourageons".

Pour preuve de leur bonne volonté, les trois grandes organisations patronales de l'hôtellerie (Umih, GNI, GNC) vont demander à leurs adhérents de faire un effort sur les frais d'annulation. Dans une déclaration commune signée jeudi, elles recommandent aux hôteliers de ne pas facturer de pénalités en cas d'annulation pour "raisons imprévues", si le client accepte de reporter son séjour dans l'année qui suit.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Début novembre, le gouvernement a annoncé 40 millions d'euros de dépenses, principalement pour assurer la sécurité des touristes en France et promouvoir la destination à l'étranger.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-