Le Rixos Premium Belek, un hôtel turc durant la pandémie

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Le Rixos Premium Belek, un hôtel turc durant la pandémie

Publié le 09/06/2021 à 18:09 - Mise à jour le 10/06/2021 à 10:26
DR
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): R.A.H
-A +A

L’industrie du tourisme est primordiale en Turquie. Comment l’hôtellerie subi ce choc sanitaire sans précédent dans un pays qui s’est reconfiné récemment. Reportage au Rixos Premium à Belek près D’Antalya.

 

C’est un petit joyau de la cote Turquoise, à quelques encablures de l’emblématique Antalya, capitale touristique du sud de la Turquie mondialement connue. L’hôtel Rixos Premium Belek,  est situé dans un parc de verdure juste en bord de la mer sur une superficie de 405 mille mètres carrés. 

« Notre établissement regroupe 700 chambres, ainsi que 40 villas, soit au total 740 unités d’accueil précise Baris Müsellim, le jeune directeur général de l’établissement. L'hôtel possède sa propre plage de sable équipée d'une longueur de 700 mètres avec un bar de plage et un espace détente, de nombreuses piscines, dont une grande piscine extérieure chauffée avec vue sur la mer et une piscine intérieure. »

« Le Rixos Belek est une résidence hôtelière pensée avec un concept autour du sport et du divertissement, pour l’accueil d’une clientèle familiale et l’animation des enfants. Nous proposons une formule “all inclusive” de luxe qui fait notre réputation dans la région » résume le directeur. Une formule qui permet notamment de se sustenter dans la demi-douzaine de restaurants que compte l’hôtel. »

Un niveau de service loin des standards du genre qui attire des touristes du monde entier attiré par la riviera turque, notamment des pays de l’est : Ukraine et Russie en tête.

 

Rester ouvert malgré la pandémie

Un tableau idyllique, succès confirmé depuis de nombreuses années qui a été sérieusement entaché par la crise sanitaire mondiale que nous connaissons depuis plus d’un an. Depuis le début de la pandémie, la Turquie a en effet enregistré plus de 5 millions de contaminations et 44.500 morts, mais près de 20% des 84 millions d'habitants ont déjà reçu une première dose de vaccin.
 

Malgré cette situation à risque, et un taux d’occupation en chute libre Rixos a tenu à rester ouvert: « Nous avons aussi du limiter notre taux de remplissage afin de respecter les règles de distanciation sociale. Nous avons limité à 70% notre capacité d’accueil. » Et d’ajouter « La COVID-19 a impacté fortement notre activité. Nous avons enregistré une baisse de 50%  de notre chiffre d’affaires entre 2019 et 2020. L’hôtel Rixos compte environ 35% de ses clients qui reviennent régulièrement. Nous accordons une attention particulière à cette clientèle récurrente, que nous cherchons à développer, c’est pourquoi rester ouvert était pour nous très important. Sur le plan économique, cette décision est coûteuse. Mais pour nous, l’accueil et le bien-être de nos clients est le plus important. L’intérêt économique a été secondaire. »

 

Même si tous l’affirment ici, il n’y a pas de risque : « Nous offrons une qualité de service haut de gamme. Nous cherchons l’excellence en permanence, pour proposer à nos visiteurs venus du monde entier, un service toujours plus qualitatif.  Depuis le début de cette pandémie, nous sommes le seul hôtel, en Turquie, à être resté ouvert. Notre établissement a été le premier à recevoir le label “Safe Tourism” qui nous a permis de poursuivre notre activité. »

 

Auréolé du label “Safe Tourism”

Un label mis en place par le ministère du tourisme turc drastique : « Pour obtenir et conserver cette certification, notre établissement doit respecter les règles imposées par le Ministère. Notre hôtel a été contrôlé régulièrement avec succès, et a ainsi pu poursuivre son activité, durant toute cette période. Dès l’arrivée à l’hôtel, nous prélevons la température de chaque visiteur à l’aide de cameras thermiques. Tous nos employés doivent porter le masque. Du désinfectant et des masques sont à disposition des visiteurs et chaque chambre est désinfectée après chaque départ par nos équipes spécialisées. »

Les mesures sanitaires drastiques devrait s’alléger courant mai – même si les touristes sont exemptés des mesures de restrictions de couvre-feu. Une note d’espoir également à destination de l’hexagone : « Le Rixos Premium Belek a vu ces dernières années, sa clientèle venue de France augmenter de manière significative. Avec l’ouverture, cet été, de la ligne directe Paris Antalya, cette tendance devrait se confirmer. Nous l’espérons en tout cas. »

Pour l’heure, les touristes qui entrent en Turquie doivent présenter, à leur arrivée,  un test négatif de moins de 72 heures. Mais depuis le 15 mai, cette condition a été levée pour 16 pays (Taiwan, Israël, Ukraine, Lettonie, Estonie, Hong Kong, Chine, Corée du Sud, Japon, Vietnam, Singapour, Thaïlande, Luxembourg, Royaume-Uni, Australie, Nouvelle-Zélande)

 

Auteur(s): R.A.H

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-