Automobilistes bloqués sur la N118: "on n'avait ni eau, ni nourriture", raconte une naufragée de la route

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Automobilistes bloqués sur la N118: "on n'avait ni eau, ni nourriture", raconte une naufragée de la route

Publié le 07/02/2018 à 10:01 - Mise à jour à 10:30
©France-Soir
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Plusieurs centaines d'automobilistes sont restés dans leur véhicule toute la nuit sur la Nationale 118 dans les Yvelines. La circulation a été coupée sur cette route en raison des fortes chutes de neige de mardi. Jointe par "France-Soir", une de ses naufragées de la route raconte sa nuit de galère.

Entre 1.500 et 2.000 personnes ont été bloquées dans leur véhicule sur la N.118, dans la nuit de mardi 6 à ce mercredi 7, en raison des fortes chutes de neige. Ces naufragés de la route ont ainsi passé une nuit cauchemardesque dans l'habitacle de leur voiture, attendant durant de longues heures l’arrivée des secours.

France-Soir a pu recueillir le témoignage d'Ambre, 23 ans, une étudiante qui a passé la nuit dans sa voiture avec les deux amis qu'elle covoiturait. "On est parti vers 17h de Gif-sur-Yvette et dès le début de la N118, cela bouchonnait. On s'est retrouvé bloqué environ un kilomètre avant Vélizy, pas très loin de la sortie pour aller à petit-Clamart. On a cru un moment qu'on pourrait bifurquer mais elle a finalement été fermée avant qu'on ne puisse y accéder", raconte-t-elle.

Lire aussi - Des chutes de neige exceptionnelles sèment la pagaille dans les transports

Comme des centaines d'autres automobilistes, Ambre se retrouve alors bloquée dans sa voiture: "On allumait le moteur quelques instants toutes les heures pour mettre le chauffage puis on l'éteignait. Heureusement que j'avais suffisamment d'essence". La température extérieure affichait -2 °C au plus froid de la nuit.

"De toute la nuit, il n'y a eu aucun secours, c'est accablant! On n'avait ni eau, ni nourriture et encore moins de couverture pour avoir un peu plus chaud", tempête cette jeune étudiante. Et de poursuivre: "on a vu un premier sapeur-pompier à 5h30 du matin!".

"On a tout de même pu assister à des élans de solidarité entre les gens qui étaient bloqués. Beaucoup sont sortis de leur voiture pour donner un coup de main pour pousser les voitures en travers de la route", rapporte toutefois la jeune femme.

Les naufragés de la route on finalement été pris en charge par les secours au petit jour et ils ont été mis à l'abri dans une salle communale mise à disposition par la commune d'Igny. Là, ils ont pu se reposer au chaud, se restaurer et recharger leurs téléphones portables pour rassurer leurs proches. Néanmoins, à 9h ce matin, les rescapés de la N118 n'avaient toujours reçu aucune information sur la suite des évènements et ne savaient pas dans quelles conditions ils pourraient récupérer leurs voitures.

Selon les autorités, la Nationale 118 restera fermée jusqu'à midi ce mercredi 7.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Ambre est restée bloquée dans sa voiture sur la N118 toute la nuit.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-