Compteurs Linky : ceux qui refusent leur installation devront payer un supplément

Compteurs Linky : ceux qui refusent leur installation devront payer un supplément

Publié le 02/12/2021 à 16:58
© DAMIEN MEYER / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) recommande de pénaliser mensuellement dès 2025 les foyers qui s’opposent à l’installation d’un compteur Linky.

90 % des foyers déjà équipés d’un compteur Linky

5,33 euros par mois. C’est ce que les utilisateurs récalcitrants devront peut-être payer en guise de pénalité pour refuser de se voir installer un compteur Linky à leur domicile. Selon la Commission de régulation de l’énergie (CRE), ce montant correspond au surcoût payé par les fournisseurs d’énergie pour alimenter les foyers n’étant pas équipés d’un compteur nouvelle génération.

Ce chiffre a été annoncé par la CRE dans un rapport publié à l'issue d’une consultation publique avec les acteurs du secteur de l’énergie. Selon ce rapport, 34 millions de compteurs ont déjà installés, soit 90 % des foyers. Un « grand succès industriel » en termes de « coûts, de tenue des délais et de performance des systèmes », dont la pose sera étendue sur l’ensemble du territoire jusqu’en 2024. Cela représente 850 000 compteurs.

Une pénalité de 64 euros par an pour les récalcitrants

Cela signifie, selon la CRE, qu’à compter de 2025, les foyers qui ne seraient pas encore équipés d’un compteur Linky se seraient opposés à leur installation. D’où l’idée de leur faire payer le surcoût de ce refus : 5,33 euros par mois, soit 64 euros par an. Les foyers où l’installation du nouveau compteur est impossible seraient exemptés du paiement de la pénalité. Toutefois, les clients « muets », n’ayant pas communiqué leur relevé de consommation pour la période 2022-2024 devraient s’affranchir d’un supplément de 4,16 euros par mois.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un compteur intelligent Linky

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-