Gare du Nord: trafic "globalement normal" mercredi matin après l'incendie d'un transformateur

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Gare du Nord: trafic "globalement normal" mercredi matin après l'incendie d'un transformateur

Publié le 20/07/2016 à 07:25 - Mise à jour à 07:29
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): VL avec AFP
-A +A

La Gare du Nord a été paralysée mardi à partir de 18h30 suite à un acte de malveillance qui a causé l'incendie d'un transformateur électrique. Quelque 150 trains et 100.000 passagers ont été impactés durant de longues heures. Le trafic a repris dans la nuit et était presque revenu à la normale ce matin.

Le trafic ferroviaire était presque revenu à la normale ce mercredi 20 au matin après l'incendie qui a causé la paralysie de la Gare du Nord pendant plusieurs heures suite à un acte de malveillance, mardi 19 au soir.

"Une solution technique a été trouvée, le courant a été rétabli et le trafic va reprendre progressivement sur l'ensemble du réseau", a annoncé vers 22H30 à l'AFP une porte-parole de la SNCF. La reprise "s'étalera sur plusieurs heures" mais "permettra de soulager un certain nombre de quais".

Ce mercredi matin "quelques retards et annulations" étaient encore à prévoir selon Alain Krakovitch , directeur général du réseau Transilien, interrogé par France Info. Cela en raison du fait "que  les trains n'ont pas pu être positionnés au bon endroit. Mais le trafic sera globalement normal.Tout est réparé, des centaines de cheminots ont été mobilisés", a-t-il précisé. Eurostar fait notamment savoir sur son site internet que plusieurs trains ont été annulés ce mercredi.

Selon M. Krakovitch, la SNCF est  "victime comme ses clients" de cet acte de malveillance mais "assumera" et "remboursera à 100%"  les clients, bien qu'elle ne soit pas responsable de cet incendie, le fait de "voyous" qui ont "gâché la vie de 100.000 personnes". Ce sont 150 trains qui ont été impactés avant de pouvoir repartir progressivement dans la nuit.

Le trafic avait été interrompu vers 18h30 à la suite d'un incendie qui avait fait exploser un transformateur électrique au niveau de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), paralysant la gare parisienne qui dessert la banlieue nord de Paris, le nord de la France (TGV) ainsi que l'Angleterre (Eurostar) et la Belgique, les Pays-Bas et l'Allemagne (Thalys).

"Environ 15.000 personnes" ont dû être évacuées de 15 trains bloqués sur les voies, "soit à proximité de la gare, parfois loin de la gare", a rapporté sur France Info le secrétaire d'Etat aux Transports Alain Vidalies, qui s'est rendu à Saint-Denis. Cet incendie est "la conséquence d'un incendie d'origine criminelle", a-t-il affirmé.

Le trafic avait été interrompu vers 18h30 à la suite de l'incendie d'un transformateur électrique. "Le courant électrique a été coupé à Paris Nord par sécurité à la suite d'un incendie assez important sur un transformateur électrique", a précisé la SNCF, évoquant "un acte de malveillance" provoqué selon elle par des personnes surprises alors qu'elles étaient en train de voler des câbles électriques. L'entreprise publique a annoncé son intention de déposer plainte. L'incendie a fait exploser un transformateur électrique, ont précisé les pompiers.

La présidente de la région Valérie Pécresse, qui s'est également rendue à Saint-Denis, a déclaré sur Twitter "attendre la plus grande fermeté face à cet acte de malveillance".

 

Auteur(s): VL avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La SNCF "assumera" et "remboursera à 100%" ses clients, selon le directeur général du réseau Transilien.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-