Le fisc utilisera les algorithmes et images de Google pour repérer vos piscines non-déclarées

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 14 août 2021 - 16:00
Image
Piscine
Crédits
Pixabay License
Les algorithmes de Google vont traquer les fraudes fiscales
Pixabay License

Alors que les GAFA sont adeptes de menacer le fisc français lorsqu'il leur soumet des taxes, Google joint ses forces à celles de l'administration fiscale pour traquer les particuliers. Le géant américain s’est associé à la DGFIP (Direction générale des finances publiques) pour leur proposer d’utiliser non-seulement les images de Google Street View, logiciel qui permet à n’importe qui d’accéder à une vue aérienne, mais également de s’appuyer sur les algorithmes développés par l’entreprise fondée par Larry Page et Sergey Brin. Ces algorithmes permettent à partir des images ainsi que des déclarations de propriétés de piscines, de trouver quels patrimoines ont été non-déclarés ou partiellement déclarés.

Une intrusion dans la vie de la population française au prétexte de faciliter la mission des agents du fisc et de « garantir une meilleure fiabilité des bases de la fiscalité directe locale ». Pour cela, la DGFiP annonce qu’elle aura recours « recours aux technologies innovantes d’intelligence artificielle et de big data ».

De son côté, le géant américain a tenté de rassurer en expliquant qu’il se « limitera seulement à fournir ces outils au fisc français », selon le Figaro. Une affirmation qui rappelle l’affaire Snowden : en 2013, l’information de la CIA révélait que les services de renseignement américains mentaient en disant « nous n’utilisons pas les réseaux sociaux pour nos recherches d’informations », ce qui était faux, Facebook autre membre des GAFAM, était utilisé par la CIA.

Ce procédé n’est pas nouveau pour le fisc français. En 2019, trois départements avaient eu recours à la société privée de conseil, Accenture, celle-ci s’appuyait également sur des photos de Google Street View. La Drôme, la Charente-Maritime, et les Alpes-Maritimes, ces départements en question avaient eu une expérience positive du point de vue des agents des impôts : dès les premières semaines, Accenture recense près de 3000 piscines non-déclarées ou non-correctement déclarées.

De quoi s'interroger sur les limites de la vie privée : une piscine installée à l’intérieur d’une propriété privée fait partie doit-elle être soumise à la curiosité de la puissance publique ? S'il paraît légitime qu'il y ait des contrôles, jusqu'où peut aller cette intrusion, et la collaboration avec les géants du numérique ne risque-t-elle pas de faire sauter toutes les limites ? Dans un entretien pour France Soir, l’avocat Alexandre Lazarègue rappelait un principe de base, essentiel : "la vie privée est faite pour rester cachée".

À LIRE AUSSI

Image
Laurent Montesino : l'entretien essentiel
"Si nous acceptons, ce chantage, nous accepterons tout" Laurent Montesino, l'Entretien essentiel
Dans ce nouvel entretien essentiel, nous recevons Laurent Montesino, un médecin réanimateur qui a notamment exercé à l’hôpital Bichat, à l’hôpital de Longjumeau et à l...
28 juillet 2021 - 18:47
Vidéos
Image
Image d'illustration d'une enseigne de Google photographiée à New York le 1er novembre 2018
Google et les droits de la presse : une amende record de 500 millions d’euros
Ce jour, l’autorité de la concurrence inflige à Google une amende de 500 millions d’euros pour non respect de plusieurs décisions prononcées en avril 2020 relatives au...
13 juillet 2021 - 15:05
Société
Image
perseverance
Échec de la première tentative de la NASA pour collecter des échantillons de Mars
Perseverance, le “rover” de la NASA a atterri sur la planète rouge le 18 février 2021. Pendant plusieurs mois, le robot a exploré la planète rouge pour collecter des i...
13 août 2021 - 19:44
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
bayrou
François Bayrou, baladin un jour, renaissant toujours
PORTRAIT CRACHE - François Bayrou, député, maire de Pau et plusieurs fois ministres, est surtout figure d’une opposition opportuniste. Éternel candidat malheureux à la...
20 avril 2024 - 10:45
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.