Paris: le réveillon maintenu sur les Champs-Elysées

Paris: le réveillon maintenu sur les Champs-Elysées

Publié le 20/12/2015 à 15:26 - Mise à jour à 15:57
©Miguel Medina/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La traditionnelle fête de la Saint-Sylvestre sur les Champs-Elysées sera maintenue malgré l'état d'urgence et le risque terroriste, révèle ce dimanche le "JDD". L’événement devrait néanmoins être plus sécurisé et plus sobre quelques semaines après les attentats d'Ile-de-France.

Le traditionnel réveillon sur les Champs-Elysées aura bien lieu. Plus d'un mois après les attentats du 13 novembre et alors que l'état d'urgence est encore en vigueur, l'évènement populaire semblait menacé.

Mais le ministère de l'Intérieur, la préfecture et la mairie de Paris ont , après de longues discussions, décidé d'autoriser le rassemblement sur la plus belle avenue du monde, révèle Le Journal du dimanche. Il s'agit du premier grand rassemblement public autorisé en Ile-de-France depuis les attentats, le risque terroriste étant jusqu'à présent considéré comme trop important.

Celui-ci est toujours bien présent comme l'indique au JDD le préfet de police Michel Cadot. La maire de Paris Anne Hidalgo, qui s'était déjà prononcée pour un maintien des festivités, a jugé de son côté qu'il était important que l'évènement ait bien lieu. Un moyen selon elle d'"envoyer au monde un signal" pour montrer l'état d'esprit des Parisiens.

Ce réveillon aura cependant une tonalité particulière si peu de temps après les attentats. Les mesures de sécurité, déjà importantes chaque année, vont encore être renforcées. Le spectacle devrait également être allégé. Alors qu'en 2014 l'Arc de Triomphe s'était illuminé et qu'un feu d'artifice avait embrasé le ciel, l'évènement se veut cette fois plus "symbolique", "dans la sobriété et le recueillement" , selon la maire de Paris.

Reste à savoir si la volonté de montrer le soutien et l'endurance du peuple français l'emporteront sur l'inquiétude face à la menace terroriste et combien se déplaceront. Le 31 décembre 2014, ils avaient été environ 600.000 à fêter la nouvelle année sur les Champs-Elysées. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le 31 décembre 2014, 600.000 personnes s'étaient retrouvées sur les Champs-Elysées.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-