Paris: le stationnement gratuit en août, c'est fini

Paris: le stationnement gratuit en août, c'est fini

Publié le 01/08/2015 à 14:31 - Mise à jour à 14:35
©Raphaël Labbé/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): JmC
-A +A

Fini, l'un des avantages de passer le mois d'août à Paris: le stationnement gratuit n'existe plus, il faut désormais alimenter les horodateurs comme lors des 11 autres mois de l'année. C'est la conséquence de la réforme adoptée en décembre dernier par la mairie de Paris.

Ne restent plus que les dimanches et les jours fériés… Pour la première fois cette année, le stationnement gratuit à Paris au mois d'août n'existe plus: du lundi au samedi, de 9h à 20h, les automobilistes devront passer à l'horodateur, comme le reste de l'année.

Cette nouveauté fait partie de la réforme de la tarification du stationnement mise en place par la mairie de Paris depuis le début de l'année 2015. Désormais, tous les mois de l'année y compris le mois d'août, "la perception de la taxe de stationnement a lieu tous les jours, sauf les dimanches et les jours fériés, quel que soit le régime de stationnement, de 9h à 20h", stipule l'article-5 de cette réforme adoptée par le conseil municipal de la capital en décembre dernier.

Nouvelle chasse à la voiture dans la capitale? Que nenni, répond la mairie de Paris sur son site internet: "Cette réforme a pour but de contribuer au dynamisme économique de Paris, en introduisant plus de flexibilité dans le stationnement rotatif".

En clair, il s'agit de lutter contre les "voitures ventouses", qui stationnaient sans bouger tout le mois d'août. "En effet, les automobilistes privilégient le stationnement dans les rues parisiennes alors que l’offre de stationnement en surface ne représente que 18% des places de stationnement de la capitale, contre 82% de places situées hors voies publiques", souligne la mairie. "Un des objectifs est d’inciter les automobilistes à ne pas immobiliser longtemps une place de stationnement dans des zones dites +rotatives+, c’est-à-dire dans les rues où des établissements génèrent des déplacements et des besoins en stationnement de courte durée (les commerces et activités professionnelles notamment)".

La municipalité assure que "des discussions sont menées avec les concessionnaires des parcs de stationnement souterrains pour offrir aux Parisiens, et notamment aux résidents et aux petits rouleurs, un service amélioré et des tarifs attractifs, les encourageant ainsi à stationner dans ces ouvrages de stationnement hors voirie".

Concrètement, le stationnement reste limité à 2 heures sur le même emplacement et le tarif est de 2,40 euros l'heure pour les arrondissements périphériques (12e, 13e, 14e, 15e, 16e, 17e, 18e, 19e, 20e) et 4 euros l'heure pour le centre de la capitale (1er, 2e, 3e, 4e, 5e, 6e, 7e, 8e, 9e, 10e, 11e).

Cette fin de la gratuité au mois d'août, combinée à l'extension d'une heure de la période payante (jusqu'à 20h, au lieu de 19h précédemment) et la hausse générale des tarifs de stationnement doit permettre à la mairie de Paris de quasiment doubler ses recettes dans ce domaine: 121 millions de recettes attendus en 2015, contre 68 millions l’an dernier.

 

Auteur(s): JmC

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les parcmètres parisiens ne resteront plus inactifs au mois d'août.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-