"Toubib or not Toubib": un village breton joue la séduction pour recruter un médecin (VIDEO)

"Toubib or not Toubib": un village breton joue la séduction pour recruter un médecin (VIDEO)

Publié le 30/08/2016 à 12:45 - Mise à jour à 13:02
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La commune de Landudec, dans le Finistère, est à la recherche d'un médecin généraliste depuis quatre ans . Pour y parvenir, le village breton a posté une vidéo humoristique sur YouTube vantant avec humour les atouts et infrastructures de la commune. L'objectif: séduire les praticiens.

Dans certains villages, les médecins sont parfois aux abonnés absents. Face à cette réalité, la commune de Landudec, dans le Finistère a eu l'idée de réaliser une vidéo humoristique et de la poster sur YouTube. L'objectif: trouver désespérément un médecin généraliste en tentant de rendre attractif le village breton de 1.400 âmes. Baptisée Toubib or not Toubib, la séquence vante les atouts et les infrastructures de la commune: chemins de randonnée, camping, boîte de nuit, maison de retraite, école.

"Les médecins environnants commencent à être à saturation et refusent des malades de Landudec qui ont des pathologies lourdes", a expliqué le maire, Noël Cozic précisant qu'il recherche depuis quatre ans un médecin pour la commune. Et d'ajouter: "même si on ne peut pas encore évoquer un désert médical à proprement parler, la situation est alarmante. Dans 4 ou 5 ans les praticiens des environs auront l'âge de la retraite, la plupart d'entre eux ont la cinquantaine".

Postée sur YouTube fin juillet, la vidéo a déjà été visionnée plus de 90.000 fois. Elle s'inscrit dans le cadre d'une opération, baptisée "Generalist Dating" et organisée le 20 octobre prochain à Brest par l'Agence régionale de Santé de Bretagne. Ce concours propose aux élus de convaincre de futurs praticiens de s'installer dans leur commune à travers une vidéo de 60 secondes. Preuve du succès de la séquence: la commune a déjà reçu quatre candidatures: un praticien libyen, un Tunisien, une Belge et un Français.

Selon les Atlas régionaux de la démographie médicale publiés le 26 novembre dernier par le Conseil national de l’ordre des médecins (CNOM), la France métropolitaine compte aujourd’hui 192 déserts médicaux dans lesquels vivent près de 2,5 millions de personnes.

(Voir ci-dessous la vidéo de la commune de Landudec):

 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Cela fait quatre ans que le petit village de Landudec, dans le Finistère, est à la recherche d'un médecin généraliste.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-