VSD : vomir sans dignité ? L'éditorial abyssal

Auteur(s)
Estelle Fougères, pour FranceSoir
Publié le 09 août 2021 - 21:27
Image
VSD bas de plafond
Crédits
dr
Un édito plein de bas-fonds
dr

TRIBUNE - Ce matin, j’étais d’humeur joyeuse, Georges Ghosn, avant de découvrir votre diarrhée dans VSD, et au fur et à mesure que javançais dans la lecture de cet édito intitulé « La France bas de plafond », je me demandais si c’étaient les effets secondaires du Covid ou ceux du vaccin qui étaient responsables de ce néant argumentaire abyssal.

À la lecture de ce papier, j’ai d’abord été frappée par le peu de sérieux scientifique. Il est tout de même fâcheux d’écrire que « lARM existe depuis une bonne dizaine dannées ». Dabord, il ne sagit pas dARM mais dARN. Ei si vous vouliez parler de lacide ribonucléique ou dARN, vous devriez savoir que sa découverte par Jacques Monod, François Jacob et François Gros date de 1961, et que les trois chercheurs parlaient déjà dARN messager. Vous ne devriez pas non plus ignorer que c’est le biologiste américain Robert Malone, en 1989, qui a rendu possible la pénétration dun ARNm dans une cellule en lenrobant dans une capsule de nanoparticule lipidique destinées à le protéger de la destruction une fois dans lorganisme.

Seulement aujourd’hui, de grands noms scientifiques, dont Robert Malone, sont très inquiets des effets secondaires graves et fréquents suite à cette vaccination de masse. Ils sont de plus en plus nombreux à faire connaître leurs réticences face aux dégâts causés par la protéine de pointe Spike, qualifiée de toxine ou de pathogène qui ne resterait pas dans le muscle du bras comme cela avait été garanti par les laboratoires, mais entrerait dans la circulation sanguine, endommageant plusieurs organes notamment les organes reproducteurs. Voilà déjà ce que vous auriez pu écrire si vous aviez un peu de science.

Franchissant sans honte toutes les bornes de lobscénité des croyants-vaccinolâtres, vous continuez votre petite démonstration en écrivant : « le vaccin est un miracle, les malades de la covid qui entrent aux urgences aujourdhui sont à 95% pas vaccinés ». Il faut vraiment avoir complètement rompu avec la réalité pour écrire de telles sottises. Votre estimation de 95% au doigt mouillé ne peut convaincre quiconque a lu les études officielles récentes venues du Royaume-Uni et dIsraël et qui semblent confirmer que les doubles vaccinés de plus de 50 ans font des formes plus graves que les non-vaccinés.

Source : Public Health England

Par conséquent, vos propos sont complètement caducs et vous ne semblez même pas avoir pris connaissance des dernières déclarations dAnthony Fauci qui a fait pourtant une annonce publique il y a quelques jours, expliquant que la proportion des vaccinés et des non-vaccinés malades du Covid était équivalente. Eh oui, même lui le reconnaît !

Donc le miracle na pas eu lieu, le vaccin ne marche pas bien sur le variant Delta et la communauté des croyants dans cette vaccination semble se réduire comme peau de chagrin tandis que le gouvernement français montre quelques signes de nervosité, à mesure que les questions de toxicité des vaccins envahissent le débat public. La direction générale de la santé qui semble sortir d’un long coma s’est enfin décidée à demander aux médecins de signaler les cas d’échecs vaccinaux dits graves.

La plupart de ceux qui se vaccinent encore aujourd’hui le font contre leur gré, contre leur volonté, pour aller voir un parent en Ehpad ou pour ne pas perdre leur emploi. Épuisés par la situation, angoissés, ils ont fini par céder au chantage odieux de ces gouvernants iniques, sans pour autant croire aux vertus thérapeutiques de ces thérapies géniques .

Mais au-delà de ces erreurs scientifiques, à vous lire, on a limpression que vous avez été victime dune gigantesque bouffée délirante. Vous parlez de "milliards de vaccinés". Ah bon ? Si je me rapporte au site officiel de la John Hopkins University, je peux lire qu’à ce jour 1 152 004 605 personnes sont vaccinées deux doses, et 2 258 041 366 sont vaccinées avec une dose. Voilà qui est plus précis. Par ailleurs, vous vous gardez bien de faire mention des statistiques officielles qui rapportent le nombre de morts et deffets secondaires graves liés directement à ces vaccins qui sont toujours dans la suite de leur phase 3, et ce jusquau début de lannée 2023.

Pour les États-Unis, il y aurait dores et déjà 45 000 morts directement imputables à la vaccination selon le CDC (Center for Disease Control and Prevention) américain tandis que le VAERS (Vaccine adverse Event Reporting System) avance le chiffre de 262 000 effets secondaires graves, tous vaccins confondu, dont seulement 1772 ne sont pas liés aux vaccins contre le Sars CoV-2.

Hélas, votre incontinence ne s’arrête pas là et la nullité scientifique nest peut-être pas ce quil y a de plus choquant dans cet édito. Non, ce qui est terrifiant dans ces lignes, cest la haine décomplexée, le mépris fièrement affiché et le déluge d’insultes dont vous abreuvez tous ceux qui ne pensent pas comme vous. Est-ce que cela vous a traversé l’esprit que certains pouvaient être vos lecteurs ? Le seront-ils encore longtemps ? A eux de voir sils veulent persister dans le registre du vide en continuant à vous lire. Mais lorsque je regarde les chiffres de ventes de la presse mainstream qui seffondrent un peu plus chaque année, jen doute fort.

Voir aussi : Le non-vacciné, cette espèce à abattre

Vous écrivez : « le président vous a abreuvé de pognon vous les petits restaurateurs revanchards et ingrats, avec des terrasses immenses, il a sauvé les entreprises, il a mis des milliards sur la table… ». Cest vrai quil y a eu des aides, mais c’était la moindre des choses de compenser des entreprises et des personnes dont on avait empêché toute activité commerciale, vous ne trouvez pas ? Vous semblez oublier que ces mesures prises sont exceptionnelles tandis que les aides publiques allouées chaque année à une presse agonisante que que plus personne ne lit ne datent pas de la crise sanitaire.

Vous voyez, cest par ce genre de papier haineux quon comprend le mieux les affres dune époque moribonde mais qui ne veut pas mourir. Vous faites partie de cette presse qui a, avec les milliardaires qui la possèdent, porté un banquier daffaires à la présidence de la République. Vous êtes maintenant obligé de continuer à faire les louanges de sa politique mortifère sans quoi larrêt de la perfusion des aides d’État signerait la mort de votre canard.

Je ne relaterai pas ici toutes les insanités sorties de votre cerveau lessivé, rinçé, essoré et séché. Mais en vous lisant, je pense à ce que chantait Boris Vian dans La Java des bombes atomiques : « Cest même plus un cerveau, cest comme de la sauce blanche !».

À propos de votre article : « La France bas de plafond », un ami a écrit : « le titre qualifie très bien l’édito, il est bien trouvé ». Cest encore lui qui en parle le mieux.

À LIRE AUSSI

Image
Tounet séparation
L’apartheid assumé du président Macron
TRIBUNE - Le 12 juillet 2021, à 20h,  la démocratie française est morte. Depuis 18 mois, d’interdits en interdits, nous glissions tranquillement vers une dictature san...
13 juillet 2021 - 19:33
Opinions
Image
Mona Ozouf
Mona Ozouf ou l'imprudence de l'ignorance
«Entre le complotisme et la vérité, il n’y a parfois que quelques mois » ai-je lu récemment. Et si j’ai choisi cette phrase dont je ne connais pas hélas l’auteur, c’es...
09 juin 2021 - 16:54
Opinions
Image
censure médiatique
Le journalisme existe-il encore en France ?
TRIBUNE - « Il faut toujours dire ce que l’on voit. Surtout il faut toujours, ce qui est plus difficile, voir ce que l’on voit » écrivait Charles Péguy dans Notre jeun...
09 juin 2021 - 13:47
Opinions
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Dessin de la semaine